Pelicans

San Antonio déroule, la Nouvelle-Orléans s’écroule : les Spurs tapent les Pels sans forcer 126-114

Pelicans - pari

Les Pelicans vont devoir cravacher pour recoller au Top 8.

Source image : YouTube

Les Spurs se déplaçaient cette nuit à la Nouvelle-Orléans pour y défier des Pelicans décimés. Un duel entre deux prétendants aux Playoffs à l’Ouest qui avaient besoin de se relancer après plusieurs défaites, la pression étant tout particulièrement sur les épaules des locaux dont la situation au classement était préoccupante.

Ce sont deux équipes en manque de victoires récentes qui s’affrontaient au Smoothie King Center. Avec chacun cinq défaites sur les huit derniers matchs dont une série en cours de deux d’affilée, les Spurs et les Pelicans devaient stopper leur mauvaise dynamique de résultats au plus vite pour repartir de l’avant. Les Texans, qui arrivaient avec un bilan de 27 succès pour 22 défaites, étaient tout de même en bien meilleure posture que leurs adversaires du soir, qui possédaient le bilan inverse. On peut d’ailleurs se demander si l’escouade de la Louisiane n’était pas déjà hors course pour le Top 8 de sa conférence étant donné que son nombre de wins se rapprochait plus de celui des Suns que celui des Warriors, respectivement premiers et bons derniers de l’Ouest. Le constat serait le même si vous compariez l’écart qui les séparait des Grizzlies par rapport à celui qui les séparait des Clippers, actuellement premiers qualifiés pour les Playoffs. Pas vraiment le genre de nouvelles rassurantes dans l’optique d’une accession en postseason.

D’autant que le coach Alvin Gentry devait composer ce soir sans Anthony Davis, Julius Randle et Nikola Mirotic pour affronter une équipe de San Antonio certes privée de Davis Bertans et DeMar DeRozan, mais tout de même beaucoup mieux construite sur le papier. C’est donc Jrue Holiday qui se chargeait de maintenir son équipe à flot à la mi-temps en l’absence des autres leaders de l’effectif. Sauf que les 29 points et 7 rebonds inscrits durant la rencontre par le guard des Pelicans n’auront au final pas été plus utiles qu’une machine à courber les bananes puisque les Spurs vont se charger de mettre dans le vent leur adversaire dès l’entrée du troisième quart temps. En effet, alors que les locaux étaient revenus à une unité grâce à un panier de Jahlil Okafor, auteur d’un gros double-double à 24 points et 15 rebonds, le match va finalement définitivement basculer sur un trois points avec la faute inscrit par Bryn Forbes qui va remettre les visiteurs à +8. Les Pelicans ne reviendront pas et l’écart montera même jusqu’à +21 avant de redescendre légèrement pour aboutir au score final de 126-114. LaMarcus Aldridge qui a fini le match avec 28 points et 12 prises sous les cercles, se sera amusé durant toute la partie face à une raquette dépeuplée et Rudy Gay nous gratifiera également d’un double-double avec 22 points et 11 rebonds. Presque trop facile.

Les Texans n’ont eu aucun mal à déployer leur jeu face aux Pelicans et c’est donc en toute logique qu’ils rentrent à San Antonio avec une victoire de plus au compteur. Plus de 60 % de la saison est désormais écoulée pour ces deux équipes et la situation est extrêmement critique du côté de New Orleans. Le retour des absents pourrait ne pas suffire à combler le retard accumulé sur la concurrence et cela placerait la franchise de Louisiane dans une position très inconfortable vis-à-vis de sa star Anthony Davis l’été prochain. Magic Johnson en sourit d’avance.

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top