Celtics

Nouvelle masterpiece de Kyrie Irving : 26 points, 10 passes et 8 interceptions pour Uncle Drew

kyrie irving
Source image : NBA League Pass

Chaud-patate en ce moment, Kyrie Irving a remis ça cette nuit devant son public. Pour la venue du Heat, le meneur de Boston a claqué une nouvelle performance de grande classe, et avec la manière, bien évidemment.

Les dieux de la santé sont bons, les dieux de la santé sont sages. Et quand les dieux de la santé agissent ainsi, on prend tout de suite bien plus de plaisir à regarder l’ami Irving. Il n’y a pas grand chose à dire sur le level global de Kyrie, quand il est aussi concentré, en confiance et conscient de son importance dans son équipe. Ajoutez des genoux tout neufs, et vous obtenez des séquences comme celles récemment vues sous le maillot des Celtics. En duel avec D’Angelo Russell pour obtenir le titre de Joueur de la semaine, Irving aurait très bien pu repartir avec le trophée, mais la NBA a décidément autrement. On récompense le meneur des Nets, tant pis pour celui de Boston qui a déjà pu y toucher par le passé, et il y a de bonnes chances pour que cette info soit tombée dans l’oreille de Kyrie avant la rencontre. Sur ses trois derniers matchs, Uncle Drew nous avait épaté en plantant 27 puis 38 puis 32 points, tout en distribuant 18 puis 11 puis 5 passes. Qu’allait-il nous réserver contre Miami ? Une mixtape à la distribution, au scoring, ou ailleurs ? Un peu de tout ? Bien aidé par le travail colossal d’Al Horford et les bons apports de Jayson Tatum et Marcus Morris, le meneur des Celtics a mis tout le public dans sa poche et n’avait pas grand chose à foutre de la défense d’Erik Spoelstra. Génial, le petit gars qui cavale derrière moi et va se retrouver au sol. Envoyez un autre du même genre, histoire qu’on se marre un peu. Quand Boston avait besoin d’un run, c’est Kyrie qui s’en chargeait personnellement.

Et dans ce double-registre qui fait tellement plaisir à voir, car il souligne l’évolution lente mais sérieuse d’Irving à la mène. Habitué à être un scoreur avant tout, le All-Star sait qu’il attire bien trop de défenseurs pour ne pas trouver ses coéquipiers démarqués. Et même si le naturel peut vite revenir au galop, il semblerait que le Kyrie de 2019 soit plutôt porté vers la distribution : encore 10 passes cette nuit, soit son 10ème match à plus de 20 points et 10 caviars cette année. Dans le troisième quart, lorsque les Celtics devaient se détacher définitivement du Heat, la balle revenait dans les mains d’Uncle Drew et le meneur faisait parler sa magie. Passes entre les jambes, grigris au poste, feinte de crossovers et autres beautés de son répertoire secret, l’ex-bras-droit de LeBron devait se sentir bien chez lui cette nuit, sans avoir à appeler le roi pour quelconque conseil. Pareil dans le dernier quart, lorsque Miami revenait à la charge et il fallait finir le boulot proprement. Qui pour prendre la baballe ? Monsieur Irving, roi de l’humiliation et définitivement trop en rythme pour ses adversaires. Si en plus vous y ajoutez un peu de défense relou avec 8 interceptions dont certaines vraiment bien provoquées, vous obtenez ce genre de ligne qui fait kiffer les habitants de Beantown. Victoire aisée, show complet.

Si on peut voir Kyrie Irving jouer ainsi tous les soirs après avoir appris qu’il ne fait pas partie des Joueurs de la semaine dans les deux conférences, on veut bien ne plus jamais regarder qui que ce soit voter pour le meneur de Boston. Vas-y, énerve toi.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top