Bucks

Les Bucks ont refusé un trade Stephen Curry – Andrew Bogut lors de la saison 2011-12 : big up à la team nez fin

Andrew Bogut

On a failli ne jamais voir ça…

Source Image : Twitter

Le titre de nez fin du jour revient au… staff médical de Milwaukee qui aurait donc refusé un échange Stephen Curry contre Andrew Bogut lors de la saison 2011-12 à cause des chevilles trop fragiles du meneur. C’était bien vu.

Petit retour en arrière pour bien comprendre dans quelle situation a lieu cette histoire. Nous sommes au milieu de la saison 2011-12, LeBron James vient de perdre ses deuxièmes Finales NBA avec les Heatles, Kevin Durant est adulé dans l’Oklahoma, New York connaît la Linsanity et Dwight Howard est encore un sacré bon joueur de basket. Une époque révolue donc, marquée par un lock-out monstre qui réduit le nombre de matchs à 66 par équipe sur la saison. Et au milieu de tout ce joyeux foutoir, Golden State, qui traîne au fond de la Conférence Ouest, a du mal à progresser avec notamment un backcourt qui ne s’entend pas bien. Le problème c’est que le meneur de la baie d’Oakland, Chef Curry, a déjà besoin de la balle en main pour exister mais son compère Monta Ellis aussi. Les Warriors doivent faire un choix : le MIP 2007, qui vient de sortir de deux saisons à 25 points de moyenne ou le jeune meneur qui entame sa troisième saison NBA après deux premières prometteuses. Oui mais voilà, Steph a les chevilles fragiles et ne jouera que 26 matchs cette saison : un physique très juste qui entoure le joueur de doutes, pas sûr qu’il puisse faire une longue carrière bien complète… Le choix va donc naturellement se porter sur Monta et Bob Myers est alors prêt à bouger le petit meneur contre un pivot car c’est la principale lacune de son équipe. C’est donc tout naturellement qu’il va se tourner vers Andrew Bogut. L’ancien numéro 1 de Draft, lui aussi sujet aux blessures, semble avoir fait son temps à Milwaukee. Le transfert entre les deux joueurs semble acté mais les Bucks refusent au dernier moment en raison des chevilles du Chef jugées trop fragiles comme nous le rapporte le propriétaire actuel des Daims, Marc Lasry dans The Athletic en réponse au propriétaire des Warriors qui pense que son organisation est des années-lumières au-dessus des autres franchises.

« Je ne sais pas s’ils seraient à des années-lumière s’ils avaient échangé Steph Curry contre Andrew Bogut. C’était le deal. Mais l’équipe médicale des Bucks ne pensait pas que la cheville de Steph tiendrait le coup. Ça a tué le trade. Donc, je ne sais pas s’ils sont à des années-lumière. C’est de la chance. »

Grosse révélation donc, qui plaira énormément aux amateurs de What If. Parce que là, bonjour le changement. Juste, essayez de visualiser Curry au beau milieu du Wisconsin… gloups ! La NBA actuelle ne serait pas celle qu’on connaît avec un tel échange. Combien les Warriors auraient-ils de bagues ? Kevin Durant serait-il resté à OKC ? Aurait-on eu le droit a un duo Steph – Giannis ? Curry serait-il devenu ce qu’il est aujourd’hui ? Bien trop de questionnements se bousculent dans nos têtes. Et tout cela fut évité par une mauvaise appréciation du staff médical, on n’est pas passé loin. La suite de l’histoire vous la connaissez tous : finalement Bogut arrive quand même chez les Guerriers contre Monta Ellis, Kwame Brown et Ekpe Udoh (fine équipe). Et le géant australien va apporter tout ce qui manquait à Golden State : de la dureté, de l’expérience et de la défense. En plus de former un jeune Draymond Green et profitant de l’explosion de celui qu’on appelle désormais Chef, Bogut va être une des pièces majeures du premier titre en 2014-15. Bob Myers qui passe à un chouia de faire la plus grosse ânerie de sa vie et qui compense en ramenant le pivot titulaire du premier sacre de la dynastie de son équipe, c’est ça le véritable enseignement de cette anecdote sympa. Même les GM considérés aujourd’hui comme les plus compétents peuvent faire d’énormes boulettes, mais bon quand la chance est là…

Comme quoi, le destin existe. Rien ni personne ne pouvait empêcher Steph de devenir le meilleur joueur de l’histoire des Warriors. En attendant les fans de Milwaukee peuvent pleurer, heureusement il leur reste Giannis.

Source texte : The Athletic

1 Comment

1 Comment

  1. Alceste Poquelin

    17 janvier 2019 à 0 h 29 min at 0 h 29 min

    Mamama… Steph Curry et Giannis dans la même équipe. Une nouvelle piste pour une enquête TrashTalk ?

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top