Mavericks

Luka Doncic une nouvelle fois monstrueux : 29 points, 8 rebonds, 12 passes et un money time de RÊVE contre les Wolves

La nuit dernière, Dallas était en voyage dans le Minnesota pour y affronter les Wolves. Match quelconque et sans grande histoire à première vue, sauf que la nouvelle étoile montante de la NBA Luka Doncic a décidé de rendre cette rencontre unique en nous offrant une performance digne des plus grands. Les 2,2 millions de voix pour le All-Star Game n’ont pas l’air de lui mettre une pression folle.

Nouvelle preuve du génie de Luka Doncic hier soir. Alors que son équipe de Dallas éprouve depuis le début de saison beaucoup de difficultés en déplacement et que les Wolves restaient sur une victoire probante face au Thunder, il était difficile d’imaginer les Mavs prendre ce match. Mais c’était sans compter sur le talent incroyable de la nouvelle coqueluche de la NBA et star de Dallas, Luka Doncic. Le jeune slovène nous a encore gratifié d’une performance taille patron pour emmener ses coéquipiers vers la victoire. En 34 minutes de jeu (le plus gros total pour un joueur des Mavs sur ce match), Luka a posé un quasi triple-double : 29 points, 8 rebonds et 12 passes. Il a d’ailleurs égalé son record en carrière en terme de caviars. Du lourd. Doncic a une fois de plus porté son équipe sur ses épaules en distribuant le jeu à la perfection. Ce qui est époustouflant chez lui, c’est sa capacité à jouer de manière très juste. Cette capacité à lire le jeu et à faire quasi systématiquement le bon choix est unique pour un aussi jeune joueur (rappelons que le Slovène ne soufflera ses 20 bougies que le 28 février prochain). Hier, sa performance est certes quelque peu gâchée par un sale 2/9 de loin. Oui, Luka a envoyé quelques sauciflards hier soir, ce qui a permis notamment aux Wolves de rester dans le match, mais lorsqu’il a fallu mettre le tir du parking à 24 secondes du terme de la rencontre pour redonner deux points d’avance à Dallas, le champion d’Europe 2017 ne s’est pas caché derrière son petit doigt, il l’a fait. Un tir marquant qui ne fera pas certainement pas descendre sa cote auprès des fans en vue du All-Star Game à la mi-février. Un money time géré quasiment tout seul comme un grand. Dans les dernières minutes, il a tout fait et proprement. Il a trouvé le coéquipier ouvert lorsqu’il le fallait, mis des shoots contestés à mi-distance et a donc sanctionné les Wolves d’un tir primé dans les dernières secondes, rien que ça. Une prestation mémorable, une de plus.

Et si finalement sa présence dans le match des étoiles n’était pas si blasphématoire que ça ? Aujourd’hui, le talent et l’importance de Luka au sein de cette équipe de Dallas crève les yeux un peu plus chaque jour. Le Slovène et son intelligence de jeu permettent aux Mavs de jouir d’un jeu d’attaque léché et donc d’être une équipe difficile à battre, et quand Luka décide en plus d’activer le mode clutch dans le money time, comme hier soir ça devient vite compliqué de lui résister. La nuit dernière, alors que les Wolves rattrapaient leur retard, c’est un gamin d’à peine 20 ans qui a pris les choses en main pour assurer la victoire en marquant des gros tirs et en offrant des caviars autour de lui, preuve que son talent a déjà conquis tout le monde dans son équipe. Certes, aujourd’hui les 2,2 millions de voix sont sûrement un peu excessives, mais après tout, comment ne pas être hypé par ce diamant brut aussi jeune capable de prendre le lead d’une franchise NBA. Hier encore, Halleluka a pris 23 tirs, c’est plus que n’importe quel autre joueur de Dallas, c’est dire la totale confiance placée en lui. En tout cas, hier, le face à face entre lui et son aîné Derrick Rose (21 points pour lui) était beau à voir, et nos cœurs de fans NBA ne pouvaient s’empêcher de penser à la précocité dont avait fait preuve l’ancien des Bulls à son époque, tout comme son homologue aujourd’hui. Rappelons d’ailleurs que lors de son année de rookie, Rose n’avait pas participé au All-Star Game et avait dû attendre son année de sophomore. Tout cela n’a de toute façon que très peu d’importance. Que Doncic ne participe ou pas au prochain match des étoiles, son talent n’est désormais plus à prouver cette année. Aujourd’hui, ses performances laissent les fans toujours aussi subjugués face à autant de maîtrise, et tout le monde en redemande. Ce match face aux Wolves est donc un nouveau fait d’arme pour le Slovène qui continue d’éclabousser la grande Ligue de son talent.

Nouvelle masterclass offerte par Luka Doncic hier au Target Center. Grâce à sa justesse de jeu et son intelligence, les Mavericks se sont offerts le scalp des Wolves, ce qui leur a d’ailleurs permis de les doubler au classement. Attention Luka, tu commences à faire des envieux là.

 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top