Nuggets

Nikola Jokic rejoint Abdul-Jabbar et Chamberlain chez les pivots triple-doubleurs : plutôt en bonne compagnie le Joker

Nikola Jokic pari

Tout ça avec cette tête d’ampoule.

Source Image : Youtube

Si vous êtes un habitué des matchs de Denver, vous aurez sûrement remarqué que Nikola Jokic est un joueur exceptionnel visuellement parlant. Trop de toucher, trop de sens du jeu, trop de spectacle : le Serbe est tout simplement magnifique à regarder. Mais au-delà de l’aspect visuel ou même de ses résultats collectifs excellents avec les Nuggets cette saison, ce sont les statistiques de Niko qui impressionnent.

Trois saisons et demi, c’est le temps qu’il aura fallu au Joker pour intégrer le Top 20 (le Top 19 même) des joueurs avec le plus de triples-doubles en carrière avec son 21ème acquis hier soir dans la victoire face au Clippers. Une performance qui le place à égalité avec Kobe, Sugar Ray, C-Webb et KAJ, en bref une place au milieu de légendes du jeu. Avec son cinquième TD de la saison et deuxième d’affilée, le pivot devient ainsi le troisième pivot à faire partie de la bande avec Wilt Chamberlain (78) et Kareem Abdul-Jabbar (21), une liste à laquelle on peut rajouter C-Webb qui est, lui aussi, un big men. Le jeune serbe vient donc de marquer l’histoire en rejoignant ces monstres statistiques, mais le plus impressionnant demeure qu’il l’ai fait durant… sa quatrième saison et à 23 ans. C’est bien simple, seulement deux joueurs ont atteint ce total aussi jeune : Magic et Oscar, les deux leaders de la catégorie (tant que Russell ne les a pas rattrapés). Une statistique qui nous permet de comprendre à quel point le phénomène que l’on est en train de voir est exceptionnel : Jokic tourne aujourd’hui à 7 passes et demie de moyenne, ce qui le classe neuvième passeur en NBA actuellement : du presque jamais vu pour un poste 5. Les références des big men passeurs que sont Vlade Divac, Chris Webber ou Arvydas Sabonis n’ont jamais dépassé les 5 passes et demi de moyenne et seul un monstre a réussi à faire mieux : Chamberlain, encore et toujours, qui en 1967-68, sous le maillot de Philadelphie a réalisé une saison avec 8,6 passes décisives par match.

Mais alors où va s’arrêter le gros nounours des Rocheuses ? Vu les bases sur lesquelles il est parti on pourrait très bien l’imaginer intégrer le top 3 de la catégorie, mais malheureusement, avec un Russ encore en activité pour quelques années, ce niveau sera peut-être un chouia inaccessible. De même que les 100 triples-doubles en carrière, un club réservé pour le moment à quatre légendes, même si sa moyenne pourrait le lui permettre s’il touche du bois et connaît une longue carrière. Et même si il ne continue pas sur sa lancée et ne réalise « qu' » une quarantaine de TD encore, il sera tout de même dans le Top 10 all-time. Une place largement à sa portée car il aurait seulement à dépasser Bob Cousy pour cela en allant chercher plus de 33 triples-doubles : une formalité pour lui qu’il pourrait remplir… dès la saison prochaine. Car avec cinq TD en 39 matchs, si Jokic continue sur sa lancée, il pourrait atteindre les 26 à la fin de la saison et égaler Elgin Baylor, la saison 2019-20 étant donc sûrement celle de l’entrée dans le Top 10 pour Niko, à seulement 24 ans. Une performance incroyable, si elle se réalisait, qui nous permet de nous rappeler que nous vivons dans l’ère de lignes statistiques toutes plus folles les une que les autres et de la banalisation des triples-doubles (merci LeBron, Westbrook et Harden notamment). Mais ça serait bien trop sous-estimer le talent du Joker que de rejeter ça sur l’époque à laquelle il joue, car nous sommes tout simplement en train de voir un des meilleurs big men passeurs de l’Histoire, alors apprécions simplement donc le spectacle.

Nikola Jokic est un monstre statistique différent de ceux de sa génération comme Giannis ou Davis, mais il l’est à sa manière, en faisant bien kiffer sur le terrain en prime. Allez le Joker, c’est bien sympa d’avoir rejoint KAJ, maintenant va falloir aller chopper Wilt. Au boulot !

Source texte : Denver Stiffs

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top