Wizards

Thomas Bryant a su saisir « l’opportunité d’une vie » : il s’appelle comment déjà l’autre pivot des Wizards ?

Thomas Bryant Washington Wizards

Dwight qui ?

Source image : Youtube

S’il y en a bien un qui profite de l’absence de Dwight Howard cette saison c’est Thomas Bryant. Habitué au bout du banc et à la G League, le big man ne tourne plus la serviette puisqu’il est désormais le titulaire au poste 5 des Wizards. 

Les amateurs de blagues douteuses sur Kobe et Thomas Bryant risquent rapidement de devoir changer de répertoire tant l’intérieur se montre sérieux cette saison. Profitant des blessures multiples de Dwight pour gratter du temps de jeu, au détriment de notre Ian Mahinmi national au passage, le pivot continue à impressionner son coach par son énergie et sa facilité à conclure près du cercle.

« J’ai été vraiment surpris. Pour être honnête, je ne le connaissais pas avant cette saison. Il ne jouait pas avec les Lakers l’an dernier hormis quelques minutes ici et là. Ernie et le staff l’ont trouvé et notre équipe de développement l’a aidé à progresser. Maintenant il joue de bonnes minutes et il est titulaire. Si vous lui aviez demandé il y a un mois ou deux s’il allait être titulaire, il vous aurait probablement dit que non mais il mérite ses minutes. Je pense que vous avez remarqué ses efforts, son énergie et son enthousiasme à chaque fois qu’il est sur le parquet. »

Un hommage mérité pour un jeune joueur qui est allé dépoussiérer les livres d’histoire de la NBA en sortant le match parfait au tir, rejoignant ainsi Gary Payton (14/14) juste derrière un certain Wilt Chamberlain. Plutôt pas mal pour une première « vraie » demi-saison non ? Le joueur semble lui très heureux de la chance qui lui est offert comme il l’explique dans une vidéo sur le compte Twitter des Wizards.

« Vous savez, c’est génial de pouvoir jouer en équipe première alors que j’étais en G League la saison dernière. Juste faire ce bon fantastique c’est incroyable. Quand j’ai entendu la première fois que j’allais débuter, j’étais vraiment étonné. Je ne savais même pas que j’allais être titulaire jusqu’à l’entraînement du matin. On était à la session vidéo et là, le coach me dit que je vais débuter contre Gortat [contre les Clippers, ndlr], j’étais en extase. Tout ce travail effectué, ça a porté ses fruits. Si je le fais à l’entraînement, je peux le faire en match. […]

[Interrogé sur son record de tirs, ndlr] Je ne m’en suis pas du tout rendu compte pendant le match. J’étais juste sur le terrain et je laissais les choses venir à moi, je jouais juste au basket.  Cela m’a donné beaucoup de confiance en moi parce que tu peux difficilement faire mieux que ça. Je devais apprendre à gérer ce succès parce que dans une équipe il y a toujours des hauts et des bas et la saison NBA est longue. […]

Le joueur qui me sert de mentor dans le groupe est Markieff Morris. Depuis que je suis dans l’équipe, il me pousse à faire toujours mieux, me fait réaliser que c’est l’opportunité d’une vie, le genre d’opportunité qui n’arrive pas souvent et que je dois en tirer avantage. »

Aussi sympa que soit l’histoire de Thomas Bryant, il faudra bien trancher lorsque le titulaire du poste, alias Dwight Howard, reviendra de blessure. Scott Brooks clouera-t-il de nouveau son pivot au bout du banc alors qu’il a donné satisfaction sur une demi-saison ? Que se passera-t-il si une partie du vestiaire pousse en faveur du sophomore au détriment du vétéran, connu pour son caractère de diva ? On n’en est pas encore là puisque le retour du joueur n’est prévu que pour février ou mars mais il faudra peut-être se poser les bonnes questions l’été prochain alors que les rumeurs sur une reconstruction se font de plus en plus pressantes.

Thomas Bryant profite de chaque instant dans le cinq des Wizards. Il le sait, chaque moment compte et il faudra s’accrocher pour garder son spot dans l’équipe. On lui souhaite autant de succès qu’un autre inconnu qui avait servi de backup à Dwight lors de son passage à Houston, un certain Clint Capela. 

Source texte : Twitter officiel des Wizards

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top