Celtics

Jayson Tatum se transférerait contre Anthony Davis : si ça tombe dans les oreilles de Danny Ainge…

Jayson Tatum

Please, donnez-moi une franchise à moi seul.

Source image : NBA League Pass

Secrètement, les fans de Boston rêvent d’avoir un joueur comme Anthony Davis dans leur raquette. Mais pour obtenir la bête ? Il faudrait réaliser un transfert et lâcher du lourd en échange. Du lourd comme Jayson Tatum par exemple, et l’ailier n’est peut-être pas contre l’idée…

Question d’interprétation, chacun en fait ce qu’il veut. Mais une chose est sûre, la dernière info balancée par l’ancienne légende des Celtics qu’est Cedric Maxwell va créer quelques longues nuits de débats dans le Massachusetts ces prochains jours. Rappelons la situation actuelle à Boston, concernant Anthony Davis. Avec un joueur comme Kyrie Irving dans l’effectif des Celtics aujourd’hui, Danny Ainge n’est pas en mesure de faire de transfert pour récupérer AD. Question de contrat, de designated player qu’on ne peut avoir au pluriel dans le CBA actuel. Du coup, même si Davis a l’air frustré à New Orleans, Boston ne peut pas faire grand chose à part attendre. C’est cet été, dès que Kyrie aura signé un nouveau deal avec les Celtics, que le management vert pourra se mettre au taf afin de récupérer la merveille de Louisiane. Et dans le Massachusetts, on sait très bien à quoi ressemble l’avenir : si AD débarque à Boston, il faudra préparer une place pour la 18ème bannière des C’s au plafond du TD Garden. C’est cette perspective ultra-excitante qui motive beaucoup de monde en ce moment dans les rues de Beantown, et qui anime les talk shows de la région. Ainsi, sur ComCast récemment, Cedric Maxwell était invité en tant que chroniqueur pour donner son avis sur la situation de son ex-franchise. Roi du trashtalking, l’ailier n’a pas déçu et a partagé une histoire assez marrante et intrigante, dans les coulisses des Celtics…

J’étais sur ComCast dernièrement, je faisais une émission sur Anthony Davis. On m’y demandait quels joueurs je verrais dans un package envoyé par Boston, et si je pouvais concevoir un transfert incluant Jayson Tatum. Et j’ai dit, oui, tous les jours, je fais ce transfert en l’incluant (rires). Puis le père de Jayson est venu me voir, il avait quelque chose à me dire. Il m’a demandé si j’avais bien dit que je transférerais son fils dans un package contre Anthony Davis, je lui ai dis oui. Et il m’a dit que si Jayson n’était pas son fils, il ferait le même transfert  que le mien (rires). Il faut partir du principe que tout le monde serait disponible, si la franchise pouvait obtenir un joueur comme lui. J’en ai même parlé à Jayson lui-même, je lui ai raconté cette histoire avec son père. Et il m’a dit : « ouais, moi aussi je me transférerais contre Anthony Davis. » Donc tout le monde est conscient du talent qu’a un joueur comme AD.

C’est là que le jeu d’interprétation prend tout son sens. Bon parleur, amusant et confiant, Tatum assume totalement ses propos et sait qu’il peut déconner en off quand il veut. C’est donc probablement en mode boutade que l’ailier a répondu à Maxwell, mais aussi probablement en mode… logique. Si on suit le basket un minimum et qu’on voit AD jouer, il n’y a rien de stupide à avouer que le monstre de New Orleans est une des merveilles du monde, un joueur qui impose des transferts XXL afin de le récupérer. C’est comme entendre CJ McCollum affirmer qu’il se transférerait bien contre LeBron James, cela n’a rien de choquant, sportivement parlant. Mais il y a aussi la possibilité que ces propos cachent un peu plus que cela, dans la bouche de Jayson. Le timing, la situation des Celtics et les rumeurs autour d’AD ne rendent pas la chose anodine. Mieux encore, quand on voit le talent de Tatum et le type de jeu qu’il produit, il n’est pas compliqué d’imaginer qu’un joueur comme lui voudrait rayonner le plus vite possible à la tête d’une franchise, sans avoir à se ‘limiter’ dans un système comme celui de Brad Stevens. En somme, Jayson est peut-être heureux à Boston, il va certainement cartonner et réaliser de grands Playoffs comme l’an dernier, mais être en bas de l’affiche derrière Kyrie Irving et Al Horford n’est peut-être pas ce qu’il avait prévu, après avoir rayonné au lycée puis à Duke. Si on demandait en chuchotant à Tatum s’il aimerait être le patron offensif des Pelicans dès demain, il y a de fortes chances qu’il nous répondrait en hochant de la tête.

Le genre de propos qui va tomber dans l’oreille de Danny Ainge ? Le boss des Celtics ne peut pas faire grand chose concernant AD sur cette trade deadline 2019, mais la route est déjà connue à Boston. Cet été, si Davis est disponible sur le marché des transferts, il y aura de fortes chances pour que la maison verte se positionne sur lui. Et dans le package, forcément, il devrait y avoir un certain Jayson Tatum, qui en sera peut-être ravi.

Source : Celtics Beat with Cedric Maxwell

Les visiteurs ont tapé :

8 Commentaires

8 Comments

  1. Barrois Paul

    10 janvier 2019 à 11 h 46 min at 11 h 46 min

    L’échange n’est pas du tout équitable Xd

    • GT

      10 janvier 2019 à 12 h 54 min at 12 h 54 min

      Paul, Boston a d’autres joueurs a proposer (Smart, Rozier, Brown) mais également beaucoup de choix de drafts recupérés d’anciens trades. Ils font au contraire parti des franchises qui ont le plus a mettre dans la balance

      • paul

        14 janvier 2019 à 10 h 57 min at 10 h 57 min

        Merci, c’est la réponse qu’il me fallait :)

  2. Alceste Poquelin

    11 janvier 2019 à 0 h 42 min at 0 h 42 min

    J’adorerais qu’on récupère Davis. Mais je sais pas si je préfère récupérer Davis ou garder Tatum.

    • GENIN Dorian

      11 janvier 2019 à 12 h 11 min at 12 h 11 min

      Franchement récupérer Davis, il a 25 ans, plein d’années devant lui, un talent déjà all time. Tatum a un énorme potentiel mais on sait pas jusqu’où, on sait par contre que Davis peut être multiple mvp dans une grosse team, et y a moyen de vite gagner des titres, d’autant que les Warriors ne sont pas éternels

  3. Alceste Poquelin

    14 janvier 2019 à 2 h 45 min at 2 h 45 min

    @Genin

    Sportivement parlant, c’est une évidence. Mais ça ait longtemps qu’on a pas drafté un tel talent, et j’aimerais bien le voir faire toute sa carrière chez nous. Même si je suis conscient que ça relève e l’utopie.

    • Dorian Genin

      14 janvier 2019 à 17 h 05 min at 17 h 05 min

      J’avoue qu’il est spécial et que ça pourrait être une super histoire, c’est jouable si y a des titres assez vite et que ça bloque pas pendant 4 ou 5 ans en finale de conf sans jamais passer. Si il devient les visage d’une grande ère des Celtics il peut rester toutes sa carrière. Le problème c’est plus Danny Ainge limite ^^ (apres on dit ce qu’on veut, Ainge est un salaud sans pitié mais putain, c’est une génie ^^)

  4. Alceste Poquelin

    14 janvier 2019 à 18 h 58 min at 18 h 58 min

    @Dorian

    Clair que Danny est capable de tout. Le genre de mec que tu croises et à qui t’as envie de mettre un gros coup de boule avant de l’embrasser sur la bouche et de lui payer un verre. Enfin, je m’y risquerais pas quand même…

    Le trade de Paulo putain, j’en chiale encore. Et pourtant, aujourd’hui on en voit les fruits. C’est un peu aussi pour ça que ça me ferait chier de « perdre » Tatum et Brown aussi. C’est un peu les fruits du coup de poignard dans le coeur de 2013.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top