Rockets

Crossover de l’année : James Harden envoie Jamal Murray au sol, 2 chevilles et 1 fierté en moins !

James Harden
Source image : NBA League Pass

Si vous pensiez que James Harden allait se calmer, c’est raté. Face aux Nuggets cette nuit, le monstre des Rockets s’est fait plaisir en réalisant son spécial : crossover + humiliation au sol, une pensée pour la famille de Jamal Murray.

On ne fait pas souvent d’article sur une seule action isolée, préférant souvent traiter toute une rencontre dans son ensemble pour proposer davantage, en long et en large. Mais il existe des moments durant lesquels il faut appuyer sur pause, souffler un coup, sécher ses larmes et partager ses émotions. Et quand il y a une des plus violentes actions de l’année qui se déroule sous vos yeux, il faut exploser le clavier. Pauvre Jamal Murray, qui réalise pourtant une très belle saison à la tête des Nuggets. Défenseur capable et voulant tenir tête au pyromane de Houston, le meneur voulait se farcir Harden en un-contre-un, histoire de montrer l’exemple à ses potes. Malheureusement, ce qui va suivre sera une des humiliations les plus techniques de toute la saison, le genre de matos qu’on retrouvera sur la mixtape en carrière de James et très probablement dans le Top 10 de fin d’année. Alors qu’il était bien défendu collectivement par les Nuggets, Harden va chauffer en fin de première mi-temps et faire danser Jamal sur un move sec. Je t’emmène sur ma main gauche, je cale sec en dribblant dans mon dos, et alors si t’as pas les appuis fixés sur le parquet… c’est la morgue, direct. Murray se mélange les pinceaux et tombe la tête la première au sol, à quatre pattes le meneur tente tout de même de se relever, mais pour contester un tir à trois-points du gaucher… sur lequel il va faire faute. Trois pions, le lancer bonus, Chris Paul qui se tient la tête, Harden qui explose : difficile de mieux résumer la récente forme du barbu. Une des actions de l’année, tout simplement.

Wesley Johnson a de la compagnie. L’ailier avait pris la sauce l’an dernier chez les Clippers, terminant le cul au sol comme s’il bronzait sur sa serviette, cette fois c’est Jamal Murray qui a pris : portez des genouillères quand vous défendez sur Harden, le parquet ça peut faire mal…

2 Commentaires

2 Comments

  1. Val

    8 janvier 2019 à 7 h 58 min at 7 h 58 min

    Euh…. Ya pas marcher d’Harden ?
    Genre vraiment peut être je me trompe mais moi je vois marcher quand il replace ses 2 pieds juste avant de sauter pour le jumpshot

  2. 1stLeBronfan

    8 janvier 2019 à 17 h 05 min at 17 h 05 min

    Rubio reste pour toujours la meilleure victime du barbu^^

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top