Sixers

Jimmy Butler n’apprécie pas son rôle dans le plan à trois des Sixers : on pensait pourtant que c’était son truc

Jimmy Butler Sixers

Jimmy Butler qui s’embrouille avec Brett Brown en séance vidéo : encore une nouvelle ligne sur le CV déjà bien rempli du joueur des Sixers.

Source image : Montage par Leonce Barbezieux pour TrashTalk

Nouvel épisode dans la saison déjà très agitée de Jimmy Butler. L’ancien joueur des Bulls a eu un échange jugé irrespectueux avec son coach Brett Brown durant une séance vidéo. On fait le point sur un dossier qui commence à devenir très épais.

A moins d’avoir vécu au fond d’une cave lors des quatre derniers mois, vous n’avez pas pu passer à coté du spectacle incroyable qui s’est déroulé dans le Minnesota entre la reprise du camp d’entrainement et l’annonce du trade de Jimmy Butler. Pour le plaisir on se fait quand même un petit rappel : rumeurs autour d’une relation entre Butler et la copine de KAT, demande de trade de Butler juste avant le début du training camp, refus de participer au camp d’entrainement, retour à l’entrainement dans des conditions surréalistes, premier match à domicile qui commence sous les huées et se termine sur des chants de « MVP », refus de participer à certains matchs selon l’humeur du bonhomme, célébration avec des supporteurs adverses et donc trade du côté de Philadelphie avec Robert Covington et Dario Saric qui font le chemin inverse. Pfiou. Si sur le moment les avis des observateurs sur le trade sont partagés, tous s’accordent à dire que la cohabitation de trois énormes égos que sont Simmons, Embiid et Butler sera à surveiller de près et que ce dernier aura tout intérêt à prouver qu’il est capable de s’intégrer dans un Big Three au côté de KAT et Wiggins deux jeunes stars montantes pour se refaire une image avant d’être free agent en 2019. Ses débuts sous le maillot des Sixers seront idylliques et Philadelphie enchainera les victoires dont deux acquises sur d’énormes game winners. Seulement la situation n’est plus tout à fait la même désormais. Les Sixers semblent marquer le pas et Joel Embiid a récemment fait part de sa frustration de devoir prendre un nombre trop important de shoots à trois points au détriment du nombre de ballons qu’il reçoit au poste.

La frustration est visiblement un sentiment partagé par pas mal de monde chez les Sixers en ce moment car Butler nous a une nouvelle fois gratifié d’une sortie dont il a le secret. C’est donc Brett Brown qui en a pris pour son grade lors d’une séance vidéo en marge de la branlée reçue à Portland comme le rapportent Ramona Shelburne et Adrian Wojnarowski pour ESPN.

« Selon des sources, Butler a contesté haut et fort Brown et son système, notamment lors d’une récente session vidéo à Portland que certains témoins ont considéré ‘irrespectueuse’ et allant au delà d’une discussion normale entre un joueur et son coach. Brown a indiqué aux personnes au sein de l’organisation que cet échange ne lui posait pas de problème et qu’il le considérait dans les limites de la relation qu’il a développé avec Butler. »

« Selon des sources, Butler a exprimé à ses coéquipiers son désir de jouer plus sur du pick-and-roll traditionnel et des phases d’isolation, plutôt que d’essayer de trouver sa place dans l’attaque avec du mouvement de balle des Sixers. »

« Selon des sources, l’assimilation paresseuse de Butler au sein de l’environnement des Sixers pose quelques soucis concernant son adaptation et sa viabilité sur le long terme avec l’organisation. »

Plusieurs enseignements peuvent être tirés de ces révélations concernant la suite de la saison des Sixers et de la free agency à venir. Tout d’abord Butler n’est pas à l’aise dans le système mis en place par Brett Brown ce qui n’est pas forcément une énorme surprise car Jimmy a excellé ces dernières années en ayant beaucoup la balle en main et en prenant un volume important de shoots à mi-distance. Pas étonnant donc qu’il ne se soit pas transformé en 3&D capable d’exister loin du ballon et si tel était le projet pourquoi ne pas avoir gardé un Covington qui remplissait ce rôle à la perfection ? Problème : un joueur capable de créer balle en main et qui peut difficilement peser offensivement loin du ballon ce n’est pas vraiment ce qui manque à Philadelphie puisque le meneur n’est autre que… Ben Simmons ! Quant à Embiid on est certain qu’il appréciera l’idée de devenir un pivot qui pose des écrans ou qui s’écarte au delà de la ligne à 3 points pour laisser Jimmy jouer en isolation. On apprend également que Brown semble accepter les remarques de son joueur et la manière dont il les formule, ce qui est clairement une bonne chose pour ne pas ajouter de tensions dans le vestiaire. Enfin, et c’est cela le plus surprenant, le management de Philadelphie se demanderait s’il est pertinent de poursuivre l’aventure avec Butler à l’issue de son contrat et ceci moins de deux mois après son arrivée… Ceci étant, Butler qui sera vraisemblablement agent libre non restreint cet été, pourrait leur éviter de se poser la question en décidant de rejoindre l’une des deux franchises de New York nombreuses équipes avec de l’argent disponible sous le salary cap et ainsi retrouver un rôle qui lui correspondrai mieux.

Actuellement quatrième de la Conférence Est malgré l’arrivée d’un nouveau All-Star pour compléter son big three, Philadelphie ne réussit pas à atteindre le niveau espéré par ses fans. Pas encore de quoi paniquer mais des signaux qui doivent tout de même faire réfléchir le management de la franchise. De son côté, Jimmy Butler fait face à l’accumulation d’affaires autour de sa personne qui entachent son image et devra faire taire ses détracteurs sur la terrain si il ne veut pas voir sa cote baisser sur le marché.

1 Comment

1 Comment

  1. ELLIOTT

    6 janvier 2019 à 2 h 26 min at 2 h 26 min

    Pour moi je comprends Jimmy butler il a été clutch dans certains fin de match on parle pas d’un joueur lambdas qui doit s’intégrer pour trouver une place une rotation offensive on parle d’un All star la … c’est à Brett Brown de trouver une solution pour gérer ces egos et les 76 n’ont pas fais un bon début de saison mais l’arrivée du butler à donner une autre image à l’équipe.. et je trouve qu’il y’a une vrai complicité avec Ben simmons sur et en dehors du terrain.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top