Kings

Marvin Bagley doit rester sur le côté : encore deux à trois semaines d’absence pour le marsupial ?

Marvin Bagley
Source image : NBA League Pass

Absent des terrains depuis deux semaines, Marvin Bagley va devoir rester patient car son prochain match n’aura pas lieu demain : le rookie des Kings en a pour encore 2 à 3 semaines de repos.

Le pire cauchemar pour un joueur de première année, c’est la blessure. Quand on a rêvé d’intégrer la NBA toute sa vie et qu’on a enfin l’opportunité de jouer dans la plus grande compétition de basket au monde, rester en costard sur le banc est ce qu’il y a de plus frustrant. Et malheureusement pour Bagley, c’est le programme qui lui a été imposé récemment. Touché au genou gauche le 14 décembre dernier, l’intérieur a dû quitter les siens et espérait revenir tôt, mais les examens réalisés par le staff de Sacramento ont montré quelque chose de suffisamment sérieux pour repousser son retour. Bye bye, le basket en 2018, on se retrouve en 2019 et si possible vers la mi-janvier. Il faudra surveiller les avancées de Marvin et de ses cannes, lui qui joue beaucoup sur son explosivité pour avoir un avantage sur la concurrence. Avec des qualités athlétiques suprêmes et un jeu tout en tonicité, avoir des galères au genou n’a rien de rassurant. Mais il peut être rassuré aujourd’hui, ce ne sont pas les Kings qui vont forcer son retour prématurément. Se débrouillant assez bien en son absence, les hommes de Dave Joerger vont devoir continuer à carburer en attendant le retour du rookie.

Sept matchs manqués, quatre victoires de Sacramento, y’a de la joie dans la capitale californienne. Surtout quand tu tapes les Lakers au buzzer, autant accrocher une bannière au plafond du Golden 1 Center. Ce qu’on attend plus que tout, c’est évidemment le retour en grande forme de Marvin Bagley, lui qui a un statut à défendre. En ayant, comme Trae Young, été sélectionné devant Luka Doncic, un vrai projecteur est braqué sur MBIII et seul le terrain pourra servir de plateforme sur laquelle répondre. Un parquet où l’ailier-fort (ou ailier selon certains alcooliques) a montré de belles choses, juste avant sa blessure. Entre le 14 novembre et le 14 décembre, Marvin a claqué 4 double-doubles et 8 sorties à plus de 16 points. De quoi entrevoir le meilleur pour le 2nd choix de la Draft 2018, sur qui la franchise californienne compte énormément. On a beau aimer Buddy Hield et De’Aaron Fox, pour que Sacramento passe un cap il va falloir qu’un crack s’élève dans la rotation locale et tout pointe vers Bagley dans quelques mois. Le rendez-vous est donc pris, dans deux semaines on voit où ça en est, avant un comeback fracassant dès la mi-janvier.

Soyez patients, fans des Kings. Cela fait déjà 15 ans, donc deux ou trois semaines de plus ce ne sera pas grand chose.

Source : CBS Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top