Pelicans

Anthony Davis ne semble pas prêt à demander un transfert : on souffle un coup à New Orleans

Anthony Davis - Pelicans TrashTalk Fantasy League
Source image : NBA League Pass

C’est la saga la plus chaude de cette fin d’année 2018, et elle pourrait marquer le début d’année 2019. Anthony Davis prochainement transféré par les Pelicans ? Difficile d’y croire, malgré la pression mise par les Lakers.

La communication réalisée par New Orleans et son management a été on ne peut plus claire depuis le début. Même contre Beyonce (mot pour mot, merci Alvin Gentry), la franchise de New Orleans ne se séparera pas de son homme à tout faire. Il faut dire qu’on parle d’un candidat au titre de MVP, une force de la nature, un des 5 meilleurs joueurs au monde chaque fois que le soleil se lève. Pourtant, depuis plusieurs semaines, la pression monte en Louisiane. Entre les rumeurs bombardées par la presse américaine, le jeu de comm réalisé par LeBron devant comme éloigné des caméras, et les réponses de Davis à tout ce brouhaha, difficile de dormir paisiblement si on supporte les Pelicans. Une véritable bataille a l’air de se mettre en place entre les Lakers et les Celtics, avec AD comme cadeau principal et une bague à aller chercher en sa présence, dans les prochains mois. Seulement, pour récupérer un joueur comme Davis le plus rapidement possible, il faut réaliser un transfert. Et pour qu’un transfert prenne place, il faut au moins un des deux éléments suivants : soit le management qui décide de se séparer du joueur (hell no), soit le joueur qui demande à partir. Pour le moment, aucun signe n’a été montré par le géant, concernant un potentiel mécontentement de sa situation à New Orleans. Mieux, chaque fois qu’il a été interrogé, AD a répété qu’il voulait persévérer sur place, tout en mettant en avant le fait qu’il veut remporter un titre par-dessus tout. Par-dessus, même, les 235 millions de dollars sur 5 ans que les Pels pourraient lui proposer à l’été 2020. Du coup, la dernière update qui nous vient de Zach Lowe chez ESPN a de quoi rassurer un temps soit peu les supporters de NOLA. Non, pression tout-terrain de LeBron et des Lakers ou pas, Anthony Davis n’a pas l’air de vouloir demander un transfert d’ici demain matin.

Selon une source proche du joueur et de sa pensée actuelle, Davis n’a pas encore dit quoi que ce soit à ses proches, sur le fait qu’il puisse avoir verrouillé les Lakers ou n’importe quelle autre équipe dans son viseur, s’il décide de vouloir partir de New Orleans. Il ne semble pas prêt à demander un transfert. Ce qui, évidemment, pourrait changer assez rapidement.

Le grand vainqueur d’une telle annonce ? C’est Danny Ainge, forcément. Car le boss des Celtics sait très bien la situation dans laquelle il est aujourd’hui. Avec Kyrie Irving signé sous un contrat dit Designated jusqu’au 1er juillet prochain, la franchise de Boston ne peut réaliser de transfert afin de récupérer Anthony Davis. Et par conséquent, c’est aujourd’hui que la plus belle fenêtre de tir est ouverte pour les Lakers. Chaque jour qui passe sans rapprochement entre AD et l’armée californienne est un pas de plus réalisé par Ainge, qui pourrait parfaitement se pointer en juillet prochain à New Orleans avec de merveilleuses pièces à offrir en échange du All-Star. Tatum ? Brown ? Du pick de Draft à volonté ? En montrant à Davis que prolonger à Boston est la garantie de jouer en juin chaque année ? Bien évidemment, ce sont les Pelicans qui sont les plus soulagés aujourd’hui, eux qui doivent retrouver un effectif en pleine santé pour montrer à AD qu’au complet le top de l’Ouest leur est réservé. Mais sans véritable perspective de titre en Louisiane, c’est comme si un ultimatum se mettait inévitablement en place. Où ira Davis, que ce soit en 2019 ou en 2020 ? Les Lakers, conscients de leur situation, ne peuvent plus attendre et vont tout faire sur les 6 prochaines semaines afin de récupérer l’intérieur. Les Celtics, eux aussi face à leur propre réalité, prient pour que la trade deadline de février passe afin que leur rival de Los Angeles ne subtilise pas un All-Star sous leur nez. Aujourd’hui, en tout cas, Anthony Davis n’a pas l’air de vouloir effacer les propos et la conduite tenus jusqu’ici : il a dit qu’il ne demanderait pas de transfert, il n’a pas prévu d’en demander un.

La pire des choses qui pourrait arriver à New Orleans ? Une lourde série de défaites, histoire que la pression médiatique commence à peser sur Anthony Davis. Mais pour le moment, pas de mouvement. Tant que le joueur ne demandera pas de départ, impossible de croire à une coopération du management des Pelicans.

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top