Magic

Preview Magic – Heat : le derby des équipes qui ne savent pas briller en même temps

Orlando Magic vs Miami Heat

Une chaleur magique pour ce derby de Floride.

Source image : Youtube

Le derby floridien de cette nuit aura assurément une saveur particulière puisque ce sera le dernier disputé par D-Wade sur le terrain du Magic mais plus important encore c’est avant tout un choc (cette nuit à minuit en France) pour l’obtention de la huitième place en Playoffs, entre deux équipes qui se tiennent dans un mouchoir de poche au classement. Une situation qui n’est pas arrivée si souvent finalement. 

En voyant l’affiche du soir, une question nous est venue à l’esprit : à quand remonte le dernier vrai derby floridien avec deux équipes qui se regardent les yeux dans les yeux et avec l’intensité d’une vraie rivalité ? Honnêtement, c’était pas si évident à trouver, du coup on a ouvert quelques bouquins d’histoire et on s’est replongé dans les faits d’armes de ces deux équipes.

Si on regarde les parcours en Playoffs des deux franchises à travers les années, on remarque qu’elles ont des périodes de domination bien différentes : le Magic brille entre 1994 et 1996 et entre 2008 et 2010 alors que le Heat connaît ses meilleures heures sur la période 2004-2006 et 2010-2014. Jamais les deux équipes ne se sont affrontées pour une place en finale NBA ou pour atteindre la finale de conférence, à croire que lorsqu’une brille l’autre s’effondre.

De 1994 à 1996, la Floride est la propriété du Shaq, qui rejoint deux fois les finales de conférence pour une finale NBA, perdue contre les Rockets d’Hakeem Olajuwon alors que le Heat est alors en totale reconstruction avec un nouvel arrivant, Pat Riley, qui décide de virer les trois quarts de l’équipe : Mister Gomina quoi. Entre 2004 et 2006, c’est l’inverse puisque Wade et … Shaq mènent le Heat au sommet de la ligue alors qu’Orlando construit sa nouvelle équipe autour d’un jeune pivot dominant, Dwight Howard. Rebelotte sur la période 2008-2010 puisque c’est Orlando qui prend les devants avec une finale NBA et une finale de conférence tandis que Wade brille désormais tout seul pour se faire sortir au premier tour des Playoffs.

Pour trouver trace d’une vraie rivalité entre les deux équipes, il faut regarder au début du règne des « Heatles » puisque le Magic sortait lui aussi d’une période faste et qu’il comptait un candidat au MVP en leader avec D12. Entre 2010 et 2012, les deux équipes floridiennes se classaient dans les six premiers au classement et si Miami a filé en finale à chaque fois, les chocs entre les deux équipes avaient vraiment de quoi pimenter une nuit. La preuve est que le Heat, sur cette période, n’a pas réussi à prendre le dessus sur son adversaire et les deux équipes se sont quittés sur un bilan parfaitement équilibrée malgré la présence des trois Hall of Famers côté South Beach.

Les années ont passé et les deux équipes ont connu des reconstructions plus ou moins bien gérées (n’est-ce pas Rob Hennigan ?) pour finalement déboucher sur la saison actuelle où elles se retrouvent huitième et neuvième. Ce n’est pas si brillant au classement bien sûr et on ne retrouvera probablement aucune de ces équipes en finale à l’Est mais au moins on est content que ce match ait retrouvé un peu de panache alors qu’il apparaissait comme un derby parmi les moins bankables ces dernières saisons. Même un Knicks – Nets paraissait plus flashy : rien qu’avec cette phrase là, on a tout dit. Et puis pour la dernière de D-Wade chez le voisin, on espère que le spectacle sera au rendez-vous entre deux équipes qui ont enfin l’air sur un pied d’égalité.

Cette année, l’une a démarré en trombe pour finalement se calmer sérieusement ces dernières semaines et l’autre avait totalement perdu pied en début de saison pour finalement se reprendre en ce mois de décembre. Quand on vous dit que tout les oppose…

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top