Pelicans

Preview Kings – Pelicans : AD veut déjà faire comme chez lui en Californie, un massacre et une petite soirée chez LeBron ?

Anthony Davis - Pelicans TrashTalk Fantasy League
Source image : NBA League Pass

Cette nuit, à minuit, les Kings accueillent les Pelicans, dans un match entre deux prétendants aux places de Playoffs à l’Ouest. Mais dans cette course-là, la Nouvelle-Orléans bat de l’aile, et sur trois défaites consécutives. Contre une équipe de Sacramento bondissante, les coéquipiers d’Anthony Davis tenteront de briser cette série.

On ne saurait vous laisser regarder ce match sans vous prévenir : cette nuit, mouillez-vous la nuque et surtout, échauffez-vous bien ! Parce qu’il serait dommage de vous choper un torticolis en tentant de suivre du regard la balle orange : Pelicans et Kings sont deux des quatre équipes à la pace la plus élevée. Mais si vous réussissez à suivre cette course de dragsters sur parquet, vous aurez la chance de voir une orgie offensive à base de contre-attaque fulgurante, de cross tout en explosivité et de alley-oops réceptionnés en caressant l’horloge. Car si Kings et Pelicans ont oublié depuis longtemps comment on défendait (respectivement 23ème et 25ème au rating défensif), ils s’affichent cette saison parmi les attaques les plus prolifiques de la ligue (2ème et 5ème moyenne de points marqués). En même temps, quand on multiplie les possessions, il faut bien que ça rentre à un moment donné.

Si l’affrontement collectif semble assez équilibré entre des Kings accroché à la huitième place de l’ouest et des Pelicans redescendus en treizième position, il y a une match-up qui fait un peu peur dans la raquette : face au duo Julius Randle (19,3 points  et 9,4 rebonds) et Anthony Davis, Nemanja Bjelica et Willie Cauley-Stein semblent un peu léger. D’autant plus que Marvin Bagley, le rookie à l’impact physique déjà impressionnant, est toujours out avant d’être réévalué autour de noël. Pour AD, cette virée à Sacramento est l’occasion de visiter un peu plus la Californie, lui que beaucoup ont annoncé du côté des Lakers après la drague de LeBron James et Kyle Kuzma. Mais le kraken ne vient pas pour faire du tourisme et voudra plus certainement massacrer un secteur intérieur des Kings loin d’être imperméable pour stopper la mauvaise série des Pelicans et se rapprocher du top 8 de la conférence. Déjà que Anthony Davis lâche 28,1 points et 12,6 rebonds en moyenne sur toutes les défenses NBA, imaginez quand il doit remettre sa team sur les rails et que la match-up lui semble favorable.

Une rencontre sympa à suivre pour les amoureux de l’attaque, mais que l’on ne conseillerait pas à ceux qui ne jurent que par la défense. Kings et Pelicans vont cavaler pendant 48 minutes, au point de fatiguer les moins athlétiques d’entre vous juste en les regardant. Et puis cette rencontre à Sacramento est l’occasion idéale pour Anthony Davis de s’habituer au climat californien avant de, peut-être, atterrir un jour à Los Angeles. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top