Bulls

Bobby Portis fait l’aller-retour à l’infirmerie : « Ça va les chevilles ? », la nouvelle vanne à la mode du côté de Chicago

Bobby Portis

A la fin de l’année, tout le roster se sera fait la cheville à ce rythme.

Source image : Twitter Sean Highkin

Bobby Portis est de retour à l’infirmerie ! L’intérieur de Chicago s’est foulé la cheville lors de la défaite contre les Nets ce mercredi et il devrait manquer deux à quatre semaines de compétition. Pas de bol, surtout quand on sait qu’il n’était revenu que depuis cinq matchs.

On sait pas si une divinité cherche à aider Jabari Parker à retrouver une place dans l’effectif des Bulls mais à force d’envoyer tous les joueurs de l’effectif visiter l’infirmerie, l’ailier va se retrouver en première option dans pas longtemps, à croire que le chat noir qui passait son temps à Portland depuis quelques années a décidé de bouger dans l’Illinois. Le premier de la liste fut Lauri Markkanen, qui manqua tout le début de saison et qui ne revint sur les parquets que début décembre, entre temps Bobby Portis et Kris Dunn s’étaient également pétés et étaient chacun absent pendant six semaines. Et alors qu’on pensait que tout rentrait dans l’ordre, Zach LaVine et ce même BP (pour best pick… ou pas) se payaient à nouveau un trip à l’hosto pour un mois. C’est simple, le cinq de départ classique des Bulls composé de Dunn, LaVine, Holiday, Markkanen et Carter Jr. n’a pu être aligné que deux fois sur les 32 matchs disputés par Chicago cette saison. Pas évident de trouver une alchimie dans l’équipe avec si peu de temps de jeu commun. Ironiquement, on constate que les deux derniers éclopés se sont fait exactement la même blessure, une foulure à la cheville. Jusqu’à dire qu’il s’agit de blessures volontaires pour éviter les triples entraînements de Mr Propre alias Jim Boylen, il n’y a qu’un pas. Les choix pour remplacer Portis ne sont en tout cas pas nombreux et on pourrait même revoir un vieux copain à en croire Malika Andrews d’ESPN.

« Le coach Jim Boylen apprécie beaucoup le jeu du rookie Chandler Hutchison, qui sort du banc en tant qu’ailier et qui pourrait glisser en ailier-fort pour reprendre la place de Bobby Portis. Jabari Parker qui est sorti de la rotation et que les Bulls cherchent à échanger pourrait également être une option. »

Chouette, on reverra peut-être l’ancien Dukie avant qu’il ne se fasse transférer à New York. Un ailier qui fait ses stats sans défendre à Big Apple c’est un signe du destin. Manque plus que le bandeau et le numéro 7 dans le dos et le Madison Square Garden aura son nouveau chouchou.

Deuxième break à l’infirmerie pour Bobby Portis cette saison, c’est ballot quand on sait que le joueur est en fin de contrat et que sa direction réfléchit en ce moment même à son avenir. Cela dit, ça va être dur de récupérer quoique ce soit contre un joueur qui passe vingt matchs à l’infirmerie chaque année et dont le potentiel est encore inconnu. 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top