Bulls

Bobby Portis absent 4 à 6 semaines : les dieux de la santé font donc tout pour aider Jabari Parker

Bobby Portis
Source image : YouTube

Est-ce que vous êtes fan des Bulls ? Est-ce que vous aimez les intérieurs ? Est-ce que vous souhaitez davantage de blessures ? Après Lauri Markkanen, c’est maintenant Bobby Portis qui doit rejoindre l’infirmerie…

C’est ça qui est bien, quand ton équipe préférée évolue à Chicago. Même quand tu penses que t’as pris un vrai virage et que l’avenir proche s’annoncer brillantissime, on te remet la tête dans la merde illico-presto avec une ou deux nouvelles badantes. Avant même que la saison ne démarre, c’est Markkanen qui était prié de s’absenter suite à une blessure au coude. On se disait donc que le lancement de la campagne 2018-19 était fort, sans l’ailier-fort au potentiel excitant. Puis, une fois la saison démarrée, c’est Kris Dunn qui a dû quitter les siens après un match de retour. Ambiance gros tanking à venir, potentiellement, pour peu que Zach LaVine se calme un peu au scoring et que Jabari Parker continue à faire le toréador en défense. Et bien justement, la dernière update sponsorisée par les Instituts Derrick Rose est tombée ce jeudi. Touché au genou, Bobby Portis sera absent jusqu’en décembre… Encore un joueur qui doit quitter la rotation de Fred Hoiberg, encore un bosseur qu’on nous prive des terrains, encore un copain qui veut toucher un max de blé cet été et qui va devoir trimer pour redonner confiance aux managers de toute la NBA. Comme souvent, en pur energizer des Bulls, Bobby le meilleur pote de Niko Mirotic faisait le job en jouant des coudes dans les raquettes. Un petit double-double en tant que titulaire, c’est tout ce que pouvaient espérer les fans, et tout ce dont ils devront se passer jusqu’au mois de Noël.

Et encore une fois, c’est le coach de Chicago qui va devoir s’ajuster, en comptant sur d’autres joueurs pour faire le job. Si on doit trouver un élément un peu positif à balancer dans la gamelles des habitants, c’est le fait que Markkanen est aujourd’hui sur la bonne voie, et qu’il pourrait faire son retour plus tôt que prévu. Mais pour le reste… Deux titulaires et un gros remplaçant en moins, le-dit remplaçant qui en fait est devenu titulaire quand Lauri a chuté, et maintenant qui pour assurer au poste d’ailier-fort dans le cinq majeur ? Vu l’accumulation de pépins physiques, Hoiberg va bien devoir accepter de mettre Jabari Parker en titulaire, cela devient presque comique à ce niveau là. Verrouillé sur le banc, notamment à cause de ses immenses limitations défensives, l’ancien de Milwaukee a vu Markkanen puis Justin Holiday puis Bobby Portis lui passer devant. Mais cette fois, difficile de le garder en tant que sixième homme quand on voit les galères d’effectif des Bulls. La franchise de l’Illinois va peut-être encaisser 120 à 130 pions par soir en titularisant le produit formé à Duke, mais en même temps Hoiberg ne va pas probablement nous caler un Cricri Felicio en titulaire, ou une raquette Robin Lopez – Wendell Carter Jr dès l’entre-deux. C’est à lui de voir, mais les dieux du basket semblent pousser le dossier Jabari Parker, plus que jamais.

Et allez, encore un blessé à Chicago. Voulu ou pas, souhaité ou pas, le potentiel tanking des Bulls démarre fort et l’infirmerie est d’une rare beauté. Bon courage à Bobby Portis, qui loupera d’ailleurs les retrouvailles avec Mirotic le 7 novembre. Dommage.

Source : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top