Knicks

New York commence sa propagande pour recruter Kevin Durant : rendez-vous à l’été 2019 !

Kevin Durant
Source : Dennis Roitman

Kyrie Irving ne viendra peut-être pas, mais Kevin Durant, c’est encore possible ! On y croit en tout cas à New York, avec une première affiche XXL déployée dans la ville qui ne dort jamais : KD chez les Knicks, on arrive en courant.

Sacré New-Yorkais. On a beau se foutre de leur gueule, on a beau affirmer qu’ils ont une franchise mal gérée, c’est difficile de trouver une ville et un peuple plus optimiste. Chaque année, c’est la même, on s’ambiance avant la free agency de l’été suivant en pensant que le glamour de la ville va ramener d’énormes stars. Et chaque année, c’est la même, on se retrouve à exploser de rire devant le recrutement réalisé par le management, qui n’apporte pas de superstars sauf s’il s’agit de paires de pompes. Mais tant pis, on enchaîne, faut continuer à y croire, quelqu’un va bien accepter de remettre Gotham tout en haut de la planète basket, un jour, non ? Avec quelques mois à vivre avant l’ouverture du marché all-time des agents libres 2019, tout le monde prépare son speech, ses idées, son décor et tout le tralala qui va dans ce sens, y compris à New York. Une gigantesque affiche a été dressée en sortie de Madison Square Garden, avec Kevin Durant et Kristaps Porzingis en duo. Le concept ? Un challenge, demandant au MVP des deux dernières Finales s’il est capable de redorer le sport new-yorkais d’une manière générale. Avec le hashtag #KDNY2019 et son tag Instagram, l’effet est immédiat. Il faut aussi dire que tout est une question de timing, les Warriors sont en visite à New York cette semaine, Durant fera ses saletés au Madison Square Garden demain soir avec les siens. Il faut donc faire les choses en grand, et en bien.

Source : Dennis Roitman

Maintenant, la vraie question. Quelle est la réelle possibilité de voir Kevin Durant rejoindre les Knicks dans quelques mois ? Si on était parfaitement honnêtes, on dirait zéro en voyant les chances de remporter un titre chuter d’environ 90% pour l’ailier. Mais il y a un an, avec le même niveau d’honnêteté demandé à chacun, qui était capable d’affirmer que LeBron signerait aux Lakers ? Loin de pouvoir remporter un titre dès cette année avec les siens, dans un projet long-terme et surtout dans un immense marché, le King a ouvert une nouvelle page de son immense aventure, ce que Durant pourrait tout à fait reproduire de son côté. Imaginez plutôt ceci, en séchant nos larmes de bonheur. Un Kevin à nouveau titré, à nouveau MVP des Finales, en manque de challenge, voyant le projet new-yorkais lui faire du pied, un Kristaps Porzingis prolongé et Jimmy Butler ou un autre monstre de basket signer sur place. Ne serait-ce pas là un défi de taille pour le meilleur scoreur de notre génération ? Un immense marché pour LeBron, un immense marché pour KD, des superstars qui tentent de remettre des franchises iconiques sur le devant de la scène, que demander de plus ?

Allez, on va se permettre d’y croire. Car, de toute façon, croire est la religion des fans des Knicks. Il faut croire en ses rêves, comme celui de signer l’arme offensive numéro 1 au monde : rendez-vous demain soir pour un accueil qui devrait être géré aux petits oignons…

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top