Blazers

Damian Lillard règle sa montre après la pause à Orlando : 41 points pour Dame Dolla, next

Damian Lillard

La tête de Lillard quand il est content.

Source image : NBA League Pass

Le début de saison des Portland Trail Blazers est une franche réussite avec deux victoires contre les Spurs et les Lakers de LeBron James. Pour la première fois de la saison, la franchise de l’Oregon se déplaçait et entamait un road-trip à Orlando, pour y affronter le Magic. L’occasion pour Dame et ses potes de prouver qu’ils sont aussi à l’aise loin de leurs terres.

Car quoi que l’on puisse dire, Orlando était en confiance avant d’aborder ce match avec une belle victoire au TD Garden à leur récent tableau de chasse. Dans le sillage d’un Nikola Vucevic dans une bonne période, le Magic débute sa saison avec quelques sourires et on se demandait s’ils allaient pouvoir cueillir les Blazers à Disneyland. La première mi-temps était très disputée et Damian Lillard n’arrivait pas à régler sa mire, inscrivant seulement 8 points à 2/8 tandis que le collectif floridien offrait une belle opposition grâce à une groupie de B2O toujours bien chaude. Mais le retour des vestiaires sera un véritable récital pour le numéro 0 de Portland qui va soudainement retrouver son adresse en inscrivant 17 points d’affilée sans manquer sa cible et assassiner Orlando pour finir à 41 points, 7 rebonds, 6 passes, 1 interception, le tout à 56% au tir ! Performance XXL pour le meneur de jeu qui n’a pourtant véritablement joué qu’une mi-temps mais ce fut largement suffisant pour s’offrir la bande de Mickey incapables de trouver la solution défensive.

Pourtant bien en place grâce à Nikola Vucevic finissant meilleur marqueur de son équipe avec 24 points et surtout un Terrence Ross en feu avec 21 points en sortie de banc, le Magic a beaucoup de boulot pour améliorer la circulation de la gonfle et surtout les phases défensives car Dame s’est baladé et C.J. McCollum a pu envoyer du floater à souhait. La formation de Steve Clifford s’est battu avec ses armes et pourrait en surprendre plus d’un cette saison. On le sait, chaque année le Magic entame bien sa saison avant de tanker bien hard jusqu’au mois d’avril mais cet exercice 2018-19 pourrait être différent avec un starting five qui a de quoi enquiquiner plusieurs formations si Aaron Gordon se décide à justifier son énorme contrat (84 millions sur 4 ans) et arrête de tenter de se faire des amis au Portugal sur certaines séquences. Evan Fournier et Nikola Vucevic sont au niveau, l’apport de Jonathan Isaac est intéressant mais l’effectif manque cruellement de profondeur puisque Steve Clifford utilise une rotation à… neuf joueurs. En face, le crew de Terry Stotts n’a pas beaucoup changé pendant l’été et le backcourt tant redouté est toujours aussi performant avec 63 points cette nuit. Damian Lillard réalise un début de saison canon et n’a qu’un seul objectif en tête : rattraper des Playoffs 2018 lamentables et finir MVP. Contre Orlando, on a encore eu droit au Dame time et il a même volé la vedette au pivot d’origine suisse, ça ne s’invente pas.

Les Blazers et Damian Lillard n’étaient pas attendus au même niveau que la saison dernière mais pour l’instant ils sont sur le même rythme, celui qui leur avait offert une place sur le podium de la Conférence Ouest. Dame a la main chaude et ne semble pas vouloir s’arrêter là, il faudra bien ça à son équipe pour gérer encore trois déplacements avant de revenir au Moda Center pour accueillir… les Pelicans.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top