Los Angeles Clippers

Preview Clippers – Mavericks : le premier qui gagne a perdu, duel entre les deux losers du moment

Clippers

Pourtant, il n’est pas si loin le temps où ils tapaient les Warriors.

Source image : NBA LEAGUE PASS

On va essayer de se départager ce soir, à 4 heures 30, entre Los Angeles Clippers et Dallas Mavericks au Staples Center, mais on ne vous garantit rien. Ces équipes qui marchaient bien en début de saison ont un petit coup de mou récemment. Bonne nouvelle, il y aura forcément un vainqueur entre les deux hypes des premiers mois.

Heureusement que ces teams ont fait le plein de wins avant Noël, parce que les temps sont plus durs en ce moment. Pour des Clippers que tout le monde kiffait avec leur départ canon, ça commence à faire beaucoup : quatre défaites consécutives, soit la pire série en cours en NBA. Même Phoenix peut les regarder de haut avec leur série de 4 wins, c’est pour dire. En même temps, leur calendrier ressemblait beaucoup à un avis de tempête, et Éveline Dhéliat aurait sûrement conseillé aux Voiliers de ne pas sortir en voyant l’enchaînement récent entre les Raptors, les Spurs, OKC et Portland. Et l’orage n’est pas encore terminé puisque, après Dallas, il recevront le leader Denver avant passer le réveillon de Noel à Oakland. De quoi vouloir enfoncer les Mavericks pour capitaliser avant de repartir à l’aventure. Car les Mavericks ne sont pas au top non plus avec leur trois défaites d’affilée qui les ont, pour l’instant, éjectés des places de Playoffs. Surtout, au rayon des mauvaises nouvelles, les Mavs ont débuté leur roadtrip avec une défaite face à Denver et comptent désormais un bilan catastrophique de 2 victoires en 11 matchs à l’extérieur. Sérieux, faut arrêter de voyager en Ouigo les gars… Un duel de losers et une série qui s’achèvera forcément cette nuit, reste à savoir laquelle.

Alors de qui pourrait venir l’étincelle ? Côté Dallas, il y a évidemment un nom bien de chez nous qui revient dans toutes les bouches : Luka Doncic. Enfin « bien de chez nous », d’Europe de l’Est quoi… et puis « dans toutes les bouches », plutôt dans celles qui parviennent à le prononcer correctement. S’il y a une chose que tout le monde saisit bien par contre, c’est à quel point Luka Doncic fait du wheeling dans la course au Rookie of the Year, par son niveau de jeu, sa maturité et ses stats : 18,4 points, 6,7 rebonds et 4,9 assists, sans oublier des highlights par palettes. Mais chez les Clippers, on a aussi notre poste 4 maison, qui fournit des stats et porte l’équipe en la personne de Tobias Harris : 21,5 points et 8,2 rebonds à plus de 51% de réussite au tir. Ça ressemble à un beau défi défensif pour le jeune slovène. Amoureux du pays de la saucisse et de Nowitzki, nous ne vous oublions pas : Dirk est probable pour ce soir. Et une part de nous ne veut pas trop qu’il rentre. Non pas qu’on ne l’aime pas hein, mais déjà que la machine commence à couiner de partout, on ne veut pas voir ce qu’un passage dans la broyeuse Montrezl Harrell pourrait donner…

Rarement une affiche de losers du moment n’aura été si intéressante. Car même si Clippers et Mavericks sont en difficulté ces derniers temps, ils n’en restent pas moins des équipes bénéficiant d’une hype bien méritée. Alors, laquelle des deux redressera la barre ? Pour le savoir, rendez-vous à 4 heures 30 au Staples Center.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top