Spurs

Preview Spurs – Clippers : enchaîner les victoires ou se faire enchaîner par Pop, San Antonio a enfin choisi son camp

DeMar DeRozan

Objectif quatre à la suite pour Gregg Lepers.

Source image : NBA League Pass

Que le début de saison a été laborieux pour les San Antonio Spurs… Alors dans le Texas, on savoure d’autant plus la forme actuelle des hommes de Gregg Popovich. Mais cette nuit, à 2 heures 30, ce sont des Los Angeles Clippers vaillants, combatifs et surprenants quatrièmes de la Conférence Ouest qui débarquent en ville pour balayer une équipe qui se relève à peine.

Laborieusement, les San Antonio Spurs ont ramené leur bilan à l’équilibre (14 – 14) et se sont traînés jusqu’à la onzième place du classement de l’ouest. Autant dire que ce n’est pas le genre de phrase que l’on sort chaque année dans le Texas, et ce n’est pas le destin que l’on pouvait prédire à cette équipe basée sur le duo DeMar DeRozan – LaMarcus Aldridge. Mais désormais, les Texans n’ont plus le choix : il faut enchaîner pour rester dans une course effrénée pour les Playoffs. Gregg Popovich s’est remis en question, les joueurs en ont pris conscience et les résultats s’améliorent doucement. Si bien que les San Antonio Spurs ont remporté leur trois derniers matchs contre les Lakers, le Jazz et les Suns, soit la deuxième meilleure série de toute leur saison, après celle de fin octobre. Oui, vous avez bien compris, les hommes de Pop n’étaient plus parvenus à gagner deux fois d’affilée depuis deux mois… On comprend mieux pourquoi on les cherchait dans le bas du classement et l’importance de la série en cours. Sauf que cette nuit, c’est un adversaire à l’opposé du style texan qui se présente à l’AT&T Center. Rugueux, physiques et n’hésitant pas à cavaler, les Los Angeles Clippers ont de belles armes à faire valoir contre les sénateurs en face.

Seulement, en attaque, les Clippers devront faire sans une arme majeure, Lou Williams, blessé et absent pour les deux prochaines semaines. Véritable créateur en sortie de banc avec 17,2 points et 4,5 passes, il est aussi excessivement clutch cette saison. Si le match est serré dans le money time, il faudra s’en remettre à un rebond offensif de Montrezl Harrell pour les Clippers. Les vrais savent que ce scénario n’a rien d’impossible, et l’energizer de Los Angeles risque fort de bien casser les cloches d’un Aldridge qui n’est pas un gros combattant. Surtout, privés de la production au scoring de Lou, les Angelinos devront pouvoir compter sur un Tobias Harris à 21 points et 8,2 rebonds de moyenne à 50% au shoot mais un peu dans le dur actuellement. On a vu plus dégueu comme première option. En parlant de leader offensif, du côté des San Antonio Spurs, il y en a un autre qui cartonne en ce moment, c’est DeMar DeRozan : 22,3 points, 5,3 rebonds et 8,7 assists sur la série de victoire en cours, DMDR a décidé de diminuer son scoring pour distribuer les caviars à tous ses potes. Au final, fini de déconner, objectif quatre à la suite pour Gregg « Lepers » Popovich. Oui, oui, oui, oui, oui !

Elle a mis du temps à arriver, mais la deuxième série de victoires des San Antonio Spurs est enfin là. Trois wins et un immense défi cette nuit, à 2 heures 30, contre les Los Angeles Clippers qui ont tout l’air de bourreaux parfaits. Dans ce bordel monstre de la Conférence Ouest, chaque victoire comptera, surtout contre un autre prétendant aux Playoffs.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top