Equipes

Le Conseil de classe de la NBA, semaine #9 : quand Rudy envoie valser les affaires du prof

Rudy Gobert

La neige ça excite toujours les enfants.

Source image : NBA League Pass

Tous les ans c’est la même chose ! Les fêtes de fin d’années et le père Noël pointent le bout de leur nez et c’est toute la classe de la NBA qui s’emballe. Les élèves commencent à se plaindre des surveillants, se permettent d’envoyer valser les affaires des professeurs, bref, on est pas loin de l’anarchie ! Et comme si ça ne suffisait pas, les cancres étaient dans une forme olympique. Heureusement, quelques irréductibles surdoués ont résisté au marasme de cette semaine. Un neuvième Conseil de classe s’impose…

LES SURDOUÉS

#1. Paul George

Stats face aux Nets mercredi : 47 points, 15 rebonds, 4 passes, 55 % au tir, 6 sur 13 du parking

Appréciation : Il est vrai que l’on s’en est pris quelques fois à Paul sans forcément mettre en valeur son sérieux mais il est temps pour les profs de TrashTalk de reconnaître les efforts réalisés par Paul et aussi de le féliciter pour l’exemple montré mercredi dernier. Pourtant, les premières minutes de cours ont été relativement énervantes. Endormi comme l’ensemble de ses copains du Thunder, Paul a sonné l’alarme dans la seconde partie du cours. Omniprésent, juste en tout point de vue, Paul a parfaitement saisi les perches tendues par son meilleur ami Russell. Paul quittera même la salle en obtenant le dernier mot dans le débat qui l’opposait aux gamins de Brooklyn. Encore quelques semaines sans jeter des briques sur le tableau et Paul pourrait recevoir les Compliments, voir les Félicitations du Conseil de classe.

Note : 18 / 20

#2. Stephen Curry

Stats en moyenne sur la semaine : 33 points, 7 rebonds, 7 passes, 49 % au shoot, 52 % derrière l’arc

Appréciation : Après plusieurs jours à être allongé au fond de son lit, chef Curry est de retour dans sa classe chérie et on l’a tout de suite remarqué. On a également tout de suite compris qu’il ne comptait pas laisser Giannis et compagnie prendre les devants dans la course au titre de « meilleur élève de l’année ». Et apparemment, son séjour à la maison ne semble pas avoir déréglé ses petites habitudes de travail. L’exercice « tir depuis le réfectoire » a été (comme d’habitude) une formalité pour Stephen qui, une nouvelle fois, rappelle qui est le vrai patron des Guerriers de Golden State. À ne pas poursuivre dans cette voie, histoire de ne pas trop écœurer les autres enfants.

Note : 17 / 20

#3. Bradley Beal

Stats en moyenne sur la semaine : 31 points, 4 rebonds, 6 passes, 46 % de réussite

Appréciation : Dans le chaos qui règne actuellement au fond de la classe de la NBA où les sorciers sont occupés à jeter des ciseaux en pleine tête, il y en a un qui essaye tant bien que mal d’écouter les professeurs. Il se nomme Bradley et toute la semaine, il a fait tout son possible pour que ses « amis » de Washington fassent preuve de la même concentration. C’est bien sur peine perdue mais en tout cas, on ne peut rien reprocher à Bradley sur ces derniers jours. Appliqué lors des contrôles, à l’affût de la moindre interrogation du prof, parfois un peu trop lèche-cul mais on retiendra que du positif. Espérons que ses copains vont se mettre au diapason…

Note : 15 / 20

LES CANCRES

#1. Rudy Gobert 

Conseil restreint : Le moins que l’on puisse dire, c’est que Rudy nous avait habitué à une meilleure attitude. Certes, il aime bien faire le coq de temps en temps devant ses petits camarades mais on l’a rarement vu s’emporter à ce point. On avait décelé quelques signes d’énervement la semaine dernière lorsque Rudy s’était plaint des surveillants de manière plutôt véhémente. Mais bon, pas de quoi envisager la mise à pied, juste quelques lignes à copier. En revanche, le comportement inadmissible dont il fait preuve jeudi mérite de plus lourdes sanctions. A peine rentré dans la salle, Rudy a fait un minuscule croche-patte au grand Clint. Manque de chance pour Rudy, le prof était au premier rang pour assister à la scène. Pas de quoi calmer les ardeurs de Gobzilla puisque pendant l’appel, il n’a pu s’empêcher de bavarder avec son voisin, James le barbu. Bien entendu, c’est Rudy qui s’est fait prendre et cela l’a particulièrement énervé. Il s’est levé, a remballé ses affaires et avant de quitter le cours, il a envoyé valser tout ce qu’il y avait sur le bureau du prof. Une attitude qui n’a absolument pas sa place au sein de la classe de la NBA. À l’issue du Conseil restreint, les profs de TrashTalk ont décidé de procéder à une exclusion de trois jours de Rudy.

#2. Kyle Lowry

Stats contre les Bucks dimanche : 0 points, 5 rebonds, 7 passes, 0 sur 5 au tir

Appréciation : Au bout de deux mois de cours, difficile de trouver du négatif dans le comportement et les résultats de Kyle Lowry. Il reste souvent tard le soir pour aider ses amis en difficulté, participe de manière régulière et pertinente, rend les DM dans les temps, Kyle a tout de l’élève modèle. Seulement voilà, depuis quelques jours, il semble avoir un petit coup mou. L’année scolaire est longue, c’est logique, mais il n’empêche que nous devons le signaler quand les résultats sont à la baisse. Dimanche, Kyle n’avait pas l’air dans son assiette, il était complètement à côté de la plaque dans le débat avec les Bucks. Tantôt endormi, tantôt perturbateur, hors de question que l’on revoit ce visage de Kyle dans les mois à venir.

Note : 02 / 20

#3. John Wall

Stats face aux Cavs samedi : 1 point, 4 rebonds, 6 passes, 0 sur 5 au shoot

Appréciation : Certes, John s’est bien rattrapé hier lors des échanges musclés avec les hommes verts de Boston mais cela n’efface pas l’implication quasi nulle dont il a fait preuve samedi. Grand responsable de l’ambiance malsaine qui règne au sein de son groupe de sorciers, John est insupportable depuis la rentrée scolaire. Mais ce n’était rien comparé à samedi. Il a passé la plupart de son temps à observer Colin le ridiculiser devant tous ses petits camarades. Le peu de fois où il s’est exprimé, c’était pour sortir des âneries sans nom. On a été assez laxiste depuis le début d’année mais cette fois, les profs de TrashTalk ont décidé de sévir. Ce sera une Mise en garde Comportement et Travail pour John.

Note : 02,5 / 20

Difficile d’affirmer que la stabilité est le point fort de la fabuleuse classe de la NBA. Lorsqu’on croit que les cancres ont décidé de se ranger, de laisser les surdoués travailler en paix, c’est à ce moment là qu’ils font leur retour. Espérons que les fêtes de fin d’année vont remettre de l’ordre dans les têtes de certains. On verra tout ça la semaine prochaine…

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top