Cavaliers

Tristan Thompson blessé au pied : 2 à 4 semaines de repos, adieu les espoirs de Playoffs lol ?

Source image : YouTube

Après une sale chute dans la défaite de ce lundi à Milwaukee, Tristan Thompson a été évalué par le staff des Cavs et les résultats ne sont pas réjouissants : le basket en 2018, c’est terminé pour le pivot.

Il faudra attendre la nouvelle année civile pour revoir Double-T boxer comme un porc au rebond. Spécialiste du box-out depuis la naissance, l’intérieur de Cleveland réalisait ce que nombreux considèrent comme sa meilleure saison en carrière. Un double-double de moyenne (première fois), des passes, des interceptions, du leadership, le tout sans jamais se pointer en retard, dans la reconstruction lente et douloureuse des Cavs, Thompson était et semble être une des fondations sur lesquelles le management veut se poser. On dit bien semble, car vu le ménage effectué par Koby Altman ces derniers mois, on pourrait tout à fait voir Tristan porter un autre maillot avant février prochain. Cependant, pour le moment, le pivot devra regarder ses potes jouer sur le côté, après une grosse frayeur. C’est dans le match perdu face aux Bucks que le Canadien s’est blessé, laissant sa franchise dans une galère monstre sous les arceaux. Bon, rien de très douloureux non plus, sachant que le tanking a prévu d’être maximal dans les plaines de l’Ohio. Mais quand tu passes de Kevin Love – Tristan Thompson à Cedi Osman – Larry Nance dans ta raquette, ça fait mal aux gencives. C’est pourtant autour de ce duo que les fans vont devoir se regrouper pendant les semaines à venir, TT n’ayant pas à se presser pour recoller des tartes aux intérieurs adversaires. Et autant le redire tout de suite, ce n’est clairement pas le staff des Cavs qui va forcer Thompson à se dépêcher, quand la priorité est de prendre des valises de points dans la tête.

Ceci étant dit, une belle opportunité pourrait s’ouvrir devant le nouveau-venu de la bande. John Henson, récupéré dans le deal de George Hill, a justement été appelé par les Cavs pour servir de potentielle assurance en cas de transfert de Tristan. Moins cher et tout aussi capable de faire le sale boulot, Henson est un col-bleu qui aura clairement le temps de jeu nécessaire pour se faire une belle place à Cleveland. Lui, Ante Zizic, Nance et Channing Frye sont les seules options envisageables pour Larry Drew, de quoi rassurer très largement celles et ceux qui veulent voir la franchise de l’Ohio terminer avec le pire bilan de toute la NBA. Il n’empêche, au milieu de tout ça, que la blessure de Thompson ne tombe pas au meilleur moment. En réalisant sa meilleure saison en carrière, Tristan boostait sa cote sur le marché et les Cavs pouvaient alors espérer retirer quelque chose de sérieux en échange. Malheureusement, quand une blessure comme celle-là arrive, tu perds en crédibilité et tu gagnes en doute. Il pourrait donc être plus difficile, pour plusieurs managements, d’envisager un transfert autour du Canadien, s’il ne revient pas au top de sa forme au plus vite. Si les doigts sont bien croisés, ce sera vers début-janvier. Mais si ça se complique et les fêtes de fin d’année n’aident pas, attention.

Pas de Love, pas de Tristan, pas de Gérard, pas de Kyrie, pas de LeBron, c’est officiel les Cavs de 2019 sont aujourd’hui à l’extrême opposé des champions de 2016. On perd pas de temps à Cleveland.

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top