Lakers

Rajon Rondo ne devrait plus tarder à revenir : les Lakers ont bien marché durant son absence, sûrement une coïncidence

Rajon Rondo

Quand personne n’est là pour ton retour.

Source Image : youtube

Blessé depuis maintenant une douzaine de matchs pour une fracture à la main droite, Rajon Rondo ne devrait plus mettre bien longtemps à remettre son short, lui que l’on a déjà aperçu sur les parquets avant certains matchs des Los Angeles Lakers. Luke Walton donne d’ailleurs des nouvelles rassurantes à son sujet au micro de Dave McMenamin pour ESPN. Mais pendant que le meneur se faisait réparer, les Lakers ont enchaîné les bons résultats : on n’a pas dit que c’était lié hein, mais on n’a pas dit le contraire non plus.

Se blesser c’est toujours relou, mais alors quand, en plus, ton équipe engrange les victoires pendant que tu es sur le côté, il y a de quoi vouloir vite revenir. C’est peut-être ce qui s’est passé avec Rajon Rondo. Car durant son absence, les Los Angeles Lakers ont trouvé leur petit rythme avec un bilan de 8 victoires pour 4 défaites et une cinquième place au classement de la Conférence Ouest. Pourtant, avant sa blessure, le meneur organisateur était tout à fait dans son rôle avec 8,5 points, 4,5 rebonds et 6,5 assists de moyenne en 25,3 minutes de jeu. En tout cas, Rajon Rondo semblait pressé de retrouver les parquets puisque, peu après l’opération de sa fracture du troisième métacarpe, on l’a rapidement revu tâter la balle orange avant les matchs de ses potes, d’abord avec une attelle puis sans. La période de convalescence de 4 à 5 semaines prévue au départ semblait pouvoir être raccourcie. Mais récemment, du liquide a dû être drainé de cette main droite et, selon Luke Walton interrogé par Dave Mc Menamin d’ESPN au sujet du joueur et de son retour précoce, on va se calmer un peu avant un retour :

« Il y a un petit gonflement. Nous allons le reposer complètement pendant quelques jours avant qu’il revienne de nouveau. […] Nous avons de très bons médecins, un très bon training staff et il travaille constamment avec eux. Nous voyageons aussi avec un spécialiste de la main avec lequel il travaille à l’extérieur. Mais les joueurs aussi fort qu’il l’est, et qu’il l’a été, le sont parce qu’ils travaillent vraiment dur. Donc il veut être sur le terrain autant que possible. »

Rajon Rondo va donc devoir prendre son mal en patience avant de faire son comeback. Surtout qu’avec la bonne dynamique actuel des Lakers, Luke Walton ne veut pas presser le retour de son meneur. Difficile de ne pas se dire que la période positive de Los Angeles correspond avec l’absence prolongée de Rajon Rondo. Cela dit, tout comme la présence de l’ancien patron de Boston n’était pas la raison des résultats mitigés des Angelinos, son absence n’est pas la raison de leur rebond. En fait, on ne sait pas si vous êtes au courant, mais il y a dans cette équipe une machine létale qui peut aller jusqu’aux Finales en tirant une team à lui tout seul : LeBron James. Et sans Rajon Rondo et son jeu qui nécessite de passer sa vie un certain temps avec la balle en main, le King a ressorti les habitudes prises à Cleveland : donnez moi ça et montez, je vous emmène. Résultat, le boss s’occupe de tout, monte la balle, crée ses tirs et ceux des autres… Bref, un peu de tout mais surtout du scoring puisque, tournant à 27,6 points quand Rondo jouait, il est monté à 30,3 points de moyenne, en augmentant son nombres de tentatives et ses pourcentages, durant l’absence du meneur vétéran. Mais franchement, qui prendra le temps de s’attarder sur cela alors qu’un pic est offert sur un plateau contre cet égo démesuré, tueur de vestiaire en série ? Ah oui, nous… Bon, c’est par acquis de conscience hein, parce qu’on se marre quand même un peu.

Chris Paul a payé les meilleurs marabouts pour se venger de la patate reçue en début de saison, et hop, Rajon Rondo replonge ! Les Los Angeles Lakers vont temporiser avant de permettre à leur meneur de revenir sur les parquets, d’autant plus que LeBron James s’occupe déjà très bien de faire grimper la franchise en haut du classement de la Conférence Ouest. Histoire aussi de faire une réserve de victoires suffisante en prévision de son retour… 

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top