Pacers

Pas d’Oladipo, pas de problèmes pour les Pacers : 112-90, grosse victoire collective des fermiers à Disney

Bojan Bogdanovic

Bogdan Oladipovic.

Source image : NBA League Pass

Les Pacers se rendaient sur le terrain du Magic la nuit dernière pour un match qui s’annonçait bien corsé. Enfin ça c’est ce qu’on a cru le temps de trois quart-temps.

Pas d’Oladipo pour Indiana, toujours blessé au genou droit, qui manquait donc ses retrouvailles avec la franchise qui l’a drafté et dans laquelle il a passé ses trois premières saisons. On pouvait donc s’attendre à une partie difficile pour les fermiers d’autant que le Magic est capable de sortir des gros matchs ces derniers temps, même si la victoire n’a pas toujours été au bout. Sauf que cette fois, les copains de Mickey ont décidé de laisser le basket au vestiaire. Mis à part Nikola Vucevic et Aaron Gordon, tous deux en double-double, ce fut le désert côté Orlando. On aurait bien aimé être chauvin avec Evan Fournier mais son arrosage longue distance a été un fardeau plus qu’autre chose pour son équipe. Voilà comment résumer une soirée entière du Magic en trois lignes, et franchement on est sympa. Ah oui, petite crainte pour la cheville de Nikola Vucevic qui est retombé sur le pied de Myles Turner en début de match. Le joueur a néanmoins pu reprendre sa place mais il faudra suivre de près son évolution.

Côté Pacers, par contre, il y a de vrais motifs de satisfaction. En l’absence de leur leader, chacun a mis la main à la pâte, à commencer par un Bojan Bogdanovic qui n’a pas eu à trop s’employer pour inscrire 26 points face à une défense pleine de courants d’air. Six joueurs à plus de 10 points et une balle qui circule vraiment bien côté Indiana, de quoi permettre au bout du banc d’aller faire un peu de sport au quatrième quart-temps. On ne le dit pas assez souvent mais la défense des Pacers est vraiment l’une des meilleurs du pays : première aux points encaissés, elle n’a pas laissé une chance à son adversaire. Ce soir c’est une vraie victoire d’équipe et il y a vraiment de quoi construire dessus.

Orlando enchaîne une seconde défaite à la maison après celle concédée contre Denver et surtout une sixième défaite sur les neufs derniers matchs. Ils sont toujours septièmes mais ils nous ont toujours habitué à faire des débuts canons avant de s’écrouler en cours de saison. Qui sait ? Lorsqu’on parlera de cette équipe en janvier, ils seront peut-être douzièmes. Indiana de son côté remporte une deuxième victoire après celle contre Chicago et profite de la défaite de Detroit pour prendre seul la quatrième place à l’est : pas mal pour une équipe sans son atout numéro un.

Les amoureux du Magic et des Pacers n’ont pas eu à veiller trop tard cette nuit. La rencontre accrochée n’est jamais venu et la fin de match a tourné au décrassage pour joueurs de G-League. Pour le suspense on repassera : victoire méritée pour les hommes de McMillan.

Boxscore Magic - Pacers

Boxscore Magic - Pacers

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top