Warriors

Stephen Curry sera de retour avec les Warriors ce week-end : chère NBA, ce fut un plaisir

Stephen Curry pari

Ce regard, c’est celui d’un mec qui vise les 15 paniers du parking en un match.

Source image : YouTube

Que les fans des Warriors se frottent les mains ce jeudi, la plus belle des nouvelles est tombée devant leur lit. Après dix matchs joués sans Stephen Curry, le plus grand pyromane de la NBA va faire son retour sur les parquets ce weekend.

Et beh voilà, suffisait de le demander. Enfin, disons que les journalistes locaux le demandaient sans cesse à Steve Kerr, mais l’entraîneur de Golden State ne lâchait pas le moindre steak concernant la future disponibilité de son monstre de meneur. Une façon de garder la pression médiatique à l’écart de son groupe, lui qui a déjà pris cher sur ce mois de novembre ? Oui. Une manière aussi de tester ce même groupe, afin qu’il ne se repose pas sur le simple retour de Steph ? Oui, également. Mais quelles que soient les suppositions, quel que soit le plan machiavélique de Kerr et quelles que soient nos pensées, une réalité existe bien aujourd’hui et elle devrait faire peur à toute la Ligue : Curry rejouera pour la première fois contre Detroit, après ses dix matchs passés sur le côté. Dix matchs qui ont en fait donné l’impression qu’il s’agissait plutôt de 40, voire 70 matchs pour les plus inquiets de la Baie. En même temps, comment leur en vouloir ? Quand t’as la plus longue série de défaites de l’ère Steve Kerr en ton absence, et que deux de tes meilleurs joueurs se prennent le bec au point d’en faire une affaire nationale sur tous les talk shows américains, le soulagement peut être aisément capté. Aujourd’hui, l’ordre semble rétabli après un sacré séisme de mi-novembre, et le point d’exclamation vient dans ce retour de Steph, qui va pouvoir lancer le mois de Noël avec le plus beau des cadeaux pour les siens. Un comeback explosif, on connaît la bête.

Car oui, ce à quoi on peut s’attendre dès samedi soir, c’est un Curry qui reprend ce qu’il avait entamé sur les premières semaines de compétition. C’était il y a fort longtemps, vous ne vous en souvenez pas ? Mais si, voyons. Quasiment 30 points, 5 rebonds et 6 passes de moyenne, à 50% au tir (lol), 92% aux lancers (lool) et 50% du parking (loool), un démarrage pépère pour la machine la plus chaude de la planète basket. Leader incontestable de la course au MVP avant qu’il ne se blesse, Steph va devoir reprendre le boulot et rattraper son retard en claquant quelques performances mémorables. Mais s’il a bien un avantage avec lui, quel que soit son retour, c’est que les Warriors en ont chié en son absence. Et alors niveau script, difficile de faire mieux. Embrouilles, défaites, le chef est là à nouveau et Golden State se met à empiler les victoires à un rythme all-time ? Beh on sait déjà qui sera MVP de la saison régulière, si Curry décide de driver le bateau dans cette direction. Il faudra tout de même surveiller le temps de jeu du pyromane et ses responsabilités offensives, car même si elles seront rapidement redonnées à 100%, Steve Kerr est le premier à rappeler que le plus important est le mois de juin. Une seule grimace, un seul geste bizarre, et les menottes seront sorties pour reposer l’animal. C’est, en tout cas, une très bonne nouvelle pour tout fan de Warriors qui se respecte, et même de fan de basket tout court. Car même s’il peut agacer du monde, Steph est un monstre de son sport, qui rend le spectacle toujours plus beau quand il est présent sur le terrain.

Un bilan de 5 victoires pour 5 défaites sur les 10 derniers matchs, les Warriors ont souffert sans leur leader mais il est enfin de retour : Stephen Curry is back, que la fête recommence. Allez chef, régale-nous.

Source : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top