Wizards

Okaro White signe aux Wizards : y’a un nouveau sorcier qui débarque dans l’école des fous

Wizards

« MAIS, C’EST OKARO WHITE »

Source Image : YouTube

Grosse signature à D.C ! Les Wizards avaient annoncé qu’ils bougeraient leurs pions en cas de belle opportunité et voilà qu’arrive Okaro White… Pour occuper le 14ème spot de l’effectif. Fans de Washington, vous avez votre tourneur de serviette officiel. 

On le sait, les Wizards sont attentifs au marché pour renouveler un effectif qui a montré ses limites. Et alors que tout le monde attend la « Woj Bomb » qui va chambouler l’effectif et peut-être même redistribuer les cartes dans la conférence, on apprend aujourd’hui que Washington va compléter son effectif en recrutant un quatorzième joueur : Okaro White. Si ce nom ne vous dit rien, ne soyez pas surpris. White, 26 ans, non-drafté, n’a joué que deux saisons NBA, avec le Heat. Il n’est apparu qu’a quarante-et-une reprises sur un parquet de la grande ligue. On l’a aussi vu en tant que sparring partner chez les Cavaliers, les Hawks et les Spurs, sans toutefois faire la moindre apparition en match officiel. Ernie Grunfeld et ses sbires avaient ainsi jusqu’au 25 novembre, date fixée par la ligue, pour ajouter un quatorzième nom au roster, après avoir coupé récemment Chasson Randle. La nouvelle est donc tombée hier soir par l’intermédiaire de Chase Hughes pour Sports Washington.

White présente certaines caractéristiques propres à un intérieur moderne. Il peut shooter from downtown avec un très propre 37,5 % du temps où il évoluait à Florida State. Il pourra également apprendre à Dwight comment devenir un bon tireur de lancers francs, il tournait entre 80 et 88% entre sa période universitaire et ses piges NBA. Et malgré son gabarit un peu léger par rapport aux autres intérieurs, le joueur peut se montrer efficace aux contres. Son record de bâches en NBA ? Quatre contre les Nets en janvier 2017. Si cet apport pourrait s’avérer utile, notamment en cas de blessure d’un Dwight ou de notre Ian Mahinmi national, les premières indications semblent indiquer que White passera dans un premier temps par la case G League et les Capital City Go-Go, équipe affiliée aux Wizards. Ce sera peut-être pour le mieux cela dit, tant l’ambiance est délétère en ce moment dans la capitale américaine. Chaque joueur sait que le couperet peut tomber à tout instant. Même si Wall a rappelé tout son attachement à sa franchise, lui comme Beal, Porter et d’autres, sont susceptibles d’être échangés dans les prochaines semaines. La récente victoire acquise à l’arrachée contre les Clippers n’a pas résolu les maux de l’équipe. Sifflés par son propre public alors qu’elle était a -20 dès le deuxième quart-temps, tout le monde se sait menacé. Excepté peut-être Brooks, qui pour une raison ou une autre, continue de passer à travers les gouttes. Il faut dire qu’entre le Thunder et les Wizards, il nous a habitué à un jeu clinquant et fait de mouvement… penses-tu. On reste encore et encore sur de l’isolation à outrance avec des joueurs qui restent cloués sur leur position, attendant un miracle ou une passe de leur meneur. Défensivement, il vous suffit de visualiser un gruyère pour vous faire une idée.

La signature d’Okaro White est avant tout symbolique du fait de sa faible utilisation à venir. A moins qu’il ne devienne le Whiteside 2019, on risque de rester sur notre faim. On attend impatiemment désormais le prochain move d’Ernie Grunfeld en espérant qu’il nous offre du lourd. Son équipe a quoiqu’il arrive besoin de changement, sous peine de voir les Playoffs (et son poste?) s’éloigner.   

Source texte : Sports Washington

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top