Raptors

Les Raptors giflent les Knicks sans forcer : record en carrière pour Siakam, le banc des Dinos fait mal

Raptors

Da Bench

Source : beIN Sports

Avec la réception des Knicks pour démarrer cette soirée de matchs du samedi, les Raptors se sont faits bien plaisir et ont enquillé leur douzième victoire de la saison sans forcer. L’effectif des Dinos était bien trop profond et talentueux pour les New Yorkais. 128 points ont été marqués dans le temps réglementaire par les Canadiens et si leurs hôtes ont tout de même fini avec 112 unités c’est parce qu’ils ont pu en planter 30 au cours d’un quatrième quart qui ne fut qu’un long garbage time de douze minutes.

Pourtant, lors du premier quart, les Knicks ont fait jeu égal avec les Raptors en réussissant à combler leurs manques tactiques et techniques par beaucoup d’envie. Sauf que très vite, les hommes du coach rookie Nick Nurse ont pris le dessus et la belle machine canadienne s’est mise en route. Sans donner l’impression de devoir puiser dans leurs ressources, les Dinos ont tout simplement joué leur jeu. Et ils se sont appuyés tout d’abord sur un Pascal Siakam de gala qui marquera 23 points, son record en carrière, signant ainsi son deuxième match d’affilée à plus de 20 points, son quatrième de suite à plus de 15 points. Ce poste de titulaire en 4 lui va comme un gant. Il peut y exprimer toute sa détermination et faire profiter les siens de son volume de jeu tout aussi impressionnant que sa couverture de terrain. Il est d’ailleurs le meilleur marqueur de son équipe sur ce match. Et oui, car ce sont principalement les remplaçants qui ont fait le gros du boulot en assurant une première avance confortable aux Raptors dans le deuxième quart(+11, 64-53 à la mi-temps). Jonas Valanciunas va y aller de son double-double (19 points et 10 rebonds), Anunoby va poser 16 unités à 7/10 au tir pendant que Delon Wright nous soignera une ligne de stats bien complète avec 12 points, 5 rebonds, 3 passes décisives, 1 interception et 1 contre.

Dans l’affaire, Kawhi Leonard n’aura joué que 23 minutes et son compère Lowry seulement 27 minutes. C’est bien simple, l’ailier a quitté le parquet alors qu’il restait plus de 4 minutes dans le troisième quart. L’ami Kyle lui est allé s’asseoir sur le banc à 1’41 » de ce même quart. Aucun des deux joueurs n’a foulé les planches de nouveau. 12 points et 7 rebonds pour Leonard. 10 points et 8 offrandes pour son meneur. Quand on vous dit que les Raptors n’ont pas forcé… Et encore, heureusement pour les Knicks, Tim Hardaway Jr était plutôt en forme. Il a scoré 27 points à 11/17 au tir ce qui a permis – avec le gros double-double d’Enes Kanter (15 et 15) – aux Knicks de faire illusion le plus longtemps possible. Mais il y avait 18 points d’écart à l’orée de la dernière période et il y en aura 16 au final…

Neuvième défaite en 13 sorties pour les Knicks, 12ème victoire donc en autant de rencontres pour les Raptors. Les deux équipes ne jouent pas dans la même cour et cela s’est vu. Beaucoup vu. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top