Raptors

Norman Powell absent 4 à 6 semaines : c’est pas comme ça qu’on monte dans la hiérarchie des Raptors

Norman Powell

Attention à ne pas laisser trop d’avance à la concu.

Source image : YouTube/ GoDaddy Canada

Touché à l’épaule gauche durant la victoire des Raptors à Salt Lake City ce lundi, Norman Powell devrait manquer entre quatre et six semaines de compétition. Un coup dur pour l’arrière qui espérait grimper les échelons dans la rotation de Nick Nurse.

Déjà dans une position délicate depuis l’émergence de jeunes talents à fort potentiel la saison dernière au Canada, le produit de UCLA comptait sur un été de travail personnel pour revenir plus fort et décrocher une place de choix dans la second unit des Raptors en back-up de Danny Green ou à l’aile. Titularisé à deux reprises pour sa quatrième année dans la Ligue, il tournait encore dans les mêmes eaux que la saison dernière, à 5 points, 2 rebonds et 1 passe de moyenne pour 15 minutes de temps de jeu en moyenne. Malheureusement, c’est contre un autre adversaire qu’il va devoir se mesurer dorénavant après être sorti au bout de 13 secondes de jeu dans la rencontre qui opposait Toronto au Jazz en début de semaine. Une douleur foudroyante dans l’épaule gauche qui l’immobilise potentiellement jusqu’à Noël selon une source du reporter ESPN, Adrian Wojnarowski, et qui va permettre à ses concurrents directs de prendre de l’avance dans la hiérarchie des guards.

Membre incontournable du banc des Raptors lors de ses deux premières saisons dans la ville de Drake et notamment en Playoffs, Paranorman est d’abord connu pour sa défense suffocante et ses gros coups de marteau sur le cercle pour faire changer le momentum. Dans la lignée des nouveaux 3-and-D, il affichait d’ailleurs de meilleurs pourcentages depuis la reprise avec une adresse de 40,9% du parking. En espérant que son épaule ne dérègle pas trop son shoot, il va donc devoir cravacher pour rattraper son retard et conserver son rôle actuel dans la Bench Mob de Toronto bien chargée sur les postes 2 et 3. Dans la première année d’un contrat de 42 millions de dollars sur quatre ans, Norman Powell a la sécurité de l’emploi mais les jeunes font de la résistance pour se faire une place dans l’effectif de la meilleure équipe de la Conférence Est.

Nick Nurse perd donc un energizer intéressant en sortie de banc. Un bon test pour le successeur de Dwane Casey pour qui tout semble bien se passer jusqu’à présent avec un bilan de 10 victoires pour 1 défaite et une place de leader au ranking des 30 franchises qui peuplent la NBA.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top