Warriors

Officiel : Klay Thompson brise le record all-time de Steph Curry, 14 trois-points dans un seul match !

Klay Thompson
Source image : NBA League Pass

C’était lui. Le seul qui pouvait aller le chercher, le seul qui était en manque de réussite chez les Warriors. Hors-rythme depuis le début de saison, Klay Thompson a pris feu à Chicago et s’est offert un record all time : 14 bombes plantées dans un seul match !

C’était peut-être écrit d’avance, ou décidé par les Warriors entre eux, en voyant la galère par laquelle le numéro 11 passait. Shooteur légendaire parmi les shooteurs légendaires, Klay avait changé sa pilosité faciale et sa coupe de cheveux, mais apparemment cela affectait autant son look que sa réussite au shoot. Un vilain 5/36 à distance depuis la reprise, c’est plutôt dans le bâtiment que dans l’esthétisme que Thompson oeuvrait depuis deux semaines, pour le plus grand bonheur du secteur BTP californien. Seulement, en voyant Stephen Curry massacrer les Wizards avec 51 points puis Kevin Durant rouler sur les Knicks avec 41 unités, il fallait bien que le troisième larron y aille de sa petite performance exceptionnelle. En déplacement à Chicago et pourtant en back-to-back, rien ne laissait penser que Thompson allait rentrer dans l’histoire, si ce n’est la défense affreuse des Bulls. Dès le premier quart, le ton est donné avec un infernal 6/7 derrière l’arc, on sent rapidement que la soirée va être grandiose. Et parce qu’il n’est pas du genre timide, l’ami Klay dégaine avec finesse sur le quart-temps suivant, ce qui lui permet d’aller chercher un certain Chandler Parsons : 10/13 du parking à la mi-temps, c’est-à-dire en rentrant aux fucking vestiaires, le Splash Bro peut aller chercher les 20. Et on se dit qu’il va le faire. Après tout, l’écart est tel à la pause (92-50, si si) que tout est permis. Tout est envisageable, même un coup dans la tête du sniper, qui va mettre un bandeau sur son front le temps d’aller chercher la barre de son pote Steph.

Car à peine la seconde mi-temps a démarré que les Warriors gardent les deux pieds sur l’accélérateur. On cherche Thompson, tout le monde cherche Thompson, ce qui laisse d’ailleurs place à la plus belle des images. Curry, détenteur du record officiel sur un match avec 13 trois-points rentrés, fait tout son possible pour aider son coéquipier à le battre. Dans une NBA qui cherche parfois le record à outrance pour la gloire individuelle, l’homme le plus chaud de toute la planète préfère se mettre en retrait afin de laisser son coéquipier l’effacer d’une grande ligne des records. On peut ne pas aimer les Warriors, mais alors en terme d’approche, compliqué de faire mieux (surtout que Steph va en planter 15 dans dix jours). En somme, après plusieurs shoots forcés, Klay règle la lunette et monte à 12, puis 13, et sur un service de Kevin Durant en étant aidé par Curry pour se démarquer, le record tombe : 14ème trois-points rentré avec une quasi-vingtaine de minutes à jouer, inutile d’en rajouter. Les bras en l’air, heureux de sortir de cette foutue galère au shooting, KT monte sur la plus haute marche des tireurs et sort quelques minutes plus tard sous l’ovation d’un United Center respectueux. Avec 52 points en 26 minutes, à 18/29 au tir dont 14/24 du parking, Klay Thompson vient de taper le match le plus dingue de tous les temps à distance, en NBA.

Réalise-t-on ce qu’on a sous les yeux ? Avec ces Warriors, en feu, ces snipers, dans la zone, de Curry à Durant en passant ce soir par Klay Thompson ? Un record all-time est tombé, difficile de savoir combien de temps il va durer mais on va faire comme les gars de Golden State cette saison : profiter de chacune de ces folles soirées. On en redemande, sortez le popcorn.

5 Commentaires

5 Comments

  1. Alex

    30 octobre 2018 à 9 h 32 min at 9 h 32 min

    Les premières lignes, copier coller de l’article de Basketsession.
    Alors les mecs qui copie sur qui ?!

    • Bastien Fontanieu

      30 octobre 2018 à 11 h 22 min at 11 h 22 min

      Salut Alex !
      As-tu des preuves, un screen ? 🙂
      Car on a vu le même comm sur le site de Basketsession, c’est par curiosité.

  2. PEERAY

    30 octobre 2018 à 10 h 35 min at 10 h 35 min

    Ce sera un des Warriors de cette année qui claquera le record des 100 points…

    • MrTacoss

      30 octobre 2018 à 11 h 56 min at 11 h 56 min

      Ouais euh… Ils sont très fort mais bon de la à aller chercher le record de wilt.

  3. Mickey

    30 octobre 2018 à 16 h 55 min at 16 h 55 min

    Ce qui est le plus marquant, c’est que les joueurs de cette équipe explosent les records sans forcer. 52 Pts en 26 min (relisez 3 fois !).
    Il y a une telle fluidité, un tel dévouement collectif que les gars pourraient jouer dans une caverne sans lumière et continuer à battre des records. C’est ça qui est beau.
    Chapeau à Coach Kerr et son staff ! (faites des recherches : pour que MJ ou Kobe arrivent à ces niveaux de scoring, ils devaient méchamment plus taffer avec un Zen Master sur le banc).

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top