Lakers

Preview Lakers – Spurs : LeBron fâché, San Antonio bousculé, pas besoin d’en rajouter !

LeBron James

Dans la famille des équipes mécontentes et qui veulent se reprendre en ce début de saison, on demande les deux équipes rivales en rencard ce soir : Lakers vs Spurs, ça sent la TNT à Los Angeles.

Y a-t-il besoin d’en faire une caisse, après avoir simplement mentionné le nom de ces deux illustres franchises ? Pas sûr. Cependant, il faut remettre le contexte en place pour bien comprendre en quoi la battle de ce soir revêt une grosse importance. Alors que les 30 équipes de la Ligue préchauffent gentiment et que n’importe quel résultat actuel n’a pas d’incidence majeure au classement, les armées de Los Angeles et San Antonio ont besoin de l’emporter. Oui, besoin, lorsqu’on voit le week-end passé par Gregg Popovich et Luke Walton. D’un côté, les Spurs, qui avaient bien démarré leur année en écartant la menace venue du Minnesota. Orphelins de Dejounte Murray et Derrick White, les potes de DeMar DeRozan avaient fait le job en s’imposant à domicile, dans la douleur et au finish. Un premier succès sous forme de bouteille d’oxygène, pour des fans qui se bouffent encore les doigts en se demandant ce que cette nouvelle formation peut donner dans le Wild Wild West. Malheureusement, la victoire du premier match n’avait pas été suivi par un second succès, les Blazers s’occupant des affaires au Moda Center pour rester invaincus. Balayés par Portland, les Spurs se déplacent ce soir en terre californienne pour un rendez-vous bien hype au Staples Center. L’objectif ? S’imposer, tout simplement, et profiter au passage du démarrage tumultueux vécu par les Lakers de Rifi, Fifi et LanceLance.

Car oui, à Los Angeles, si le buzz du démarrage a fait son effet avec des millions de regards tournés vers eux, les coéquipiers de Bronbron n’ont toujours pas ouvert la colonne victoires de leur bilan. Un revers à Portland, un semi-gâchis contre Houston, il faut impérativement que ces Lakers offrent au moins une première victoire à leurs fans avant que le tourbillon médiatique ne devienne trop puissant. L’avantage ? C’est qu’avec un LeBron plutôt bof-bof lors du dernier match, le cyborg pourrait se fâcher face à l’escouade texane. L’inconvénient ? Il faudra se passer des services de Rondo et Ingram, tous les deux suspendus après leur barbecue parti en couilles avec les Rockets. L’an passé, c’est Lonzo Ball qui avait régalé à San Antonio, en lâchant sa veste de vendeur chez Castorama pour porter celle de Chef Curry.  Ce soir, le phénomène sera attendu au tournant et sa contribution sera primordiale dans l’issue californienne de la partie. On attendra évidemment un Kyle Kuzma agressif pour aider LBJ dans son projet, et une défense un peu plus rigoureuse. Car si l’adresse à distance a fait chaud-froid jusque là, un rempart de qualité ne nécessitera pas d’adresse, juste de l’effort. En tapant les Spurs, la pression retomberait dans la cité des anges et la saison des Lakers serait enfin lancée.

Rendez-vous ? 4h30 du matin, pour les couche-tard ou les lève-tôt, tout dépend de votre sommeil. Une chose est sûr, il ne faudra pas louper ce match.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top