Jazz

Preview Jazz – Grizzlies : une bagarre franco-espagnole dans la raquette, c’est immanquable

marc gasol grizzlies

Le vrai Clasico de la semaine a lieu dans la nuit à Salt Lake City.

SOURCE IMAGE : YOUTUBE

C’est à 3 heures cette nuit que le Jazz d’Utah et les Grizzlies de Memphis se rencontreront à l’occasion de leur troisième match respectifs. Cette rencontre qui se déroulera à la Vivint Smart Home Arena de Salt Lake City est l’occasion de voir deux grands pivots internationaux à l’œuvre, Marc Gasol et Rudy Gobert.

Ce sont deux franchises au bilan similaire (et ce n’est pas parti pour durer) qui vont se rencontrer ce soir. D’un côté le Jazz, qui affiche une victoire contre les Kings (123-117) en ouverture de saison mais qui n’a pas pu enchaîner contre Golden State, contre qui les hommes de Quin Snyder se sont inclinés sur le fil (123-124) à cause d’un game winner de Jonas Jerebko, l’ancien de la maison (kamoulox). De l’autre, on a des Grizzlies qui ont en réalité plus ressemblé à des oursons pour leur première rencontre qui s’est soldée par une violente défaite contre Indiana (83-111) avant de ressortir les crocs et de s’imposer contre les Hawks (131-117). On a donc droit à un match opposant deux franchises avec un bilan neutre, et qui comptent bien repasser en positif au plus vite. La rencontre n’est certes, pas la plus excitante de la soirée mais elle n’en reste pour le moins pas inintéressante. Cela représente effectivement l’occasion de voir deux grandes tours européennes se foutre sur la gueule dans la raquette : Rudy Gobert et Marco Gasol et ça, ça n’a pas de prix. La saison dernière, les deux équipes se sont rencontrées à trois reprises, et à chaque fois, c’est le Jazz qui est sorti vainqueur. La première rencontre avait été serrée, les deux autres, elles, des blowouts. Ce n’est pas notre genre de piquer les termes de la sphère footballistique, mais on peut clairement parler de Clasico quand un français et un espagnol se la collent sur un parquet. Effectivement, très peu de fans de basket français ne rêvent pas de voir un Gasol (peu importe lequel) se faire gifler par un Frenchy, vous ne nous enlèverez pas l’idée que Rudy ne fasse pas exception à la règle.

Chamailleries européennes mises de côté, l’opposition de style entre les deux mastodontes est très intéressante. D’un côté Marc Diesel est très (trop !) fort offensivement, le Catalan est un des meilleurs pivots de la Ligue, adroit un peu partout sur le terrain mais aussi très bon passeur et Défenseur de l’Année en 2013. Une chose est sûre, ne mettez pas un maillot bleu sous le nez du gars, sinon le taureau risque de nous sortir une partition d’enfer. M’enfin, ce soir le frère de Pau n’aura pas n’importe qui en face de lui, puisqu’il devra scorer sur notre Rudy national, DPOY en titre. Sur le papier, l’avantage est a priori donné à Marc Gasol tant l’Espagnol surnage offensivement parlant. Mais si le Jazz s’est imposé à trois reprises face à Memphis l’an dernier, c’est en partie grâce au 2 mètres 35 d’envergure de Rudy Gobert. Omniprésent défensivement, et auteur de belles progressions en attaque, le Français doit commencer à dominer des pivots de la classe de Gasol pour continuer à s’imposer en NBA. On sait que lorsque Mike Conley et Marc Gasol sont alignés tous les deux, Memphis est très dur à prendre. En revanche on sait aussi que l’arrivée de Donovan Mitchell l’an dernier s’est très bien déroulée et que c’est donc un « duel de duo » qui aura lieu cette nuit.

Ambiance Erasmus ce soir sur le terrain, il faudra surveiller de près le premier duel Gobert – Gasol de cette saison, en espérant pour Rudy que Ricky Rubio pourra lui donner les clés pour mettre en difficulté le cadet Gasol, si doué offensivement.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top