Grizzlies

C’est l’heure de déployer les ailes de Jaren Jackson Jr : un spot de titulaire à chercher à Memphis

Jaren Jackson Jr
Source image : NBA League pass

Certains rookies sont parfois bénis par la présence d’une bonne étoile au-dessus de leur tête. Jaren Jackson Jr ? Bingo. Le jeune intérieur des Grizzlies pourrait profiter de la situation des siens pour gratter du temps de jeu.

C’est ce qu’on appelle un coup de pouce venu du ciel. Le genre de clin d’oeil ou de main tendue, qu’il faut prendre clairement au sérieux pour passer d’un statut à un autre. La situation à Memphis semblait pourtant assez bien définie, avec une rotation actée sur les deux premiers matchs et un temps de jeu tout naturellement cadré concernant Jaren Jackson Jr. En titulaire, Marc Gasol accompagné par JaMychal Green, et en back-up l’ami JJJ, saucé aux alentours des 20 à 25 minutes de jeu par soir en attendant la suite. Dans les soirées blow-out type la branlée infligée à Atlanta, il peut y avoir du rab à la cantine, mais globalement JB Bickerstaff savait comment articuler sa rotation intérieure et il n’y avait pas grand chose à dire sur celle-ci. Sauf qu’un pépin physique est venu enrayer la machine des oursons, eux qui vont devoir se passer de Jean-Michel Vert pendant 4 à 6 semaines. Fracture de la mâchoire, tu m’étonnes vu comment Memphis a déchiqueté les Hawks, l’intérieur a été opéré ce weekend et il devra donc regarder les siens jouer sans lui jusqu’à Thanksgiving. Maintenant que vous avez cette info, voyez-vous où nous voulons en venir…? Quel joueur pourrait bien profiter de cette absence pour gratter un spot de titulaire…?

Yep, c’est pour Jaren Jackson Jr. Pourtant, difficile de croire qu’une équipe voulant chercher un haut de niveau de respectabilité à l’Ouest intègre un rookie dans son cinq majeur, mais en même temps la profondeur intérieure des Grizzlies n’est pas énorme. Chandler Parsons décalé en 4 ? Omri Casspi ? Ivan Rabb pour amener en qualités athlétiques ? C’est quand même ric-rac tout ça. D’où la possibilité de voir JJJ squatter le cinq de départ dès la semaine prochaine, avec un solide niveau de responsabilités sur le terrain. La bonne nouvelle pour les fans de Memphis, c’est que la compatibilité Gasol-JJJ est déjà testée et pourrait l’être encore plus cette année. Gigantesques et opposés à la fois, les deux géants se complètent assez bien grâce à une polyvalence intéressante. Marc peut s’écarter du panier et laisser Jaren prendre un maximum de place sous les arceaux, avec ses bras tentaculaires. Jackson Jr peut sanctionner à distance, pendant que Gasol joue au prof dos au panier. Défensivement, même affaire puisque JJJ a une mobilité folle et peut switcher efficacement sur les joueurs plus petits et rapides, ce qui n’est plus du tout le délire d’un Wendigo préférant largement boxer comme un porc au rebond. Tout revient, finalement, dans les mains de Bickerstaff, qui va devoir prendre une grande décision. Car si intégrer JJJ au 5 majeur est une idée assez évidente sur les 6 prochaines semaines, que faudra-t-il faire lorsque JaMychal Green sera de retour ? Continuer ainsi ou reprendre les anciennes rotations ?

Perdre JMG pendant un mois n’est clairement pas une bonne nouvelle pour les Grizzlies. Mais parfois, dans certains cas, l’absence de l’un permettra l’éveil de l’autre. Et Jaren Jackson Jr pourrait profiter de cette situation pour s’installer durablement dans le cinq majeur de Memphis. C’est à lui de jouer.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top