Celtics

Preview Celtics – Sixers : du caviar dès le premier soir, merci pour le cadeau

Celtics sixers horford

Quand on te dit que si t’attrapes la balle LeBron quitte ta conf’.

Source image : NBA League Pass

Nous y voilà enfin, la saison NBA reprend cette nuit et les rencontres sont – déjà – pour le moins excitantes. Au menu ce soir, un duel au sommet entre Boston et Philadelphie, et c’est sur le parquet du TD Garden que va se dérouler la première bataille d’une longue guerre pour le trône de l’Est.

C’est la première grosse affiche de cette nuit d’ouverture de la saison NBA 2018-2019. Les lutins verts de Brad Stevens reçoivent les jeunes soldats de Brett Brown. Cette confrontation sent fort la vengeance. En effet, les jeunes membres du Process débarquent revanchards dans le Massachusetts. Avec l’élimination en demi de conf’ l’été dernier dans un coin de la tête (4-1 contre les C’s), Joel Embiid et les siens devront montrer qu’ils sont capables de jouer Boston les yeux dans les yeux. Les Celtics eux, qui sont passés à un match des Finales NBA, doivent s’imposer dès aujourd’hui comme les successeurs des Cavs de LeBron James à la tête de la Conférence Est. Les hommes en vert auront pour leur part pour mission ce soir de montrer que la hiérarchie entre les deux équipes n’a pas changé. Bien que les Celtics arrivent comme favoris après leur domination au printemps dernier, la physionomie du duel est totalement différente d’il y a quelques mois.

C’est une équipe de Boston new-look qui recevra le rookie de l’année et ses comparses, bien que l’été se soit déroulé calmement du côté de Danny Ainge. Les C’s récupèrent en effet leur meneur star Kyrie Irving blessé en fin de saison dernière, ainsi que Gordon Hayward, qui n’avait pu joué que 5 petites minutes sous le maillot vert l’an dernier avant d’être fauché par une terrible blessure. Maintenant au complet, les adversaires de Philly compteront sur un Brad Stevens qui devra taffer ses rotations avec le retour de Gordie et Drew. On a vu cet été Jayson Tatum taffer Joel en un contre un, il ne serait en tout cas pas étonnant de voir le géant camerounais revenir survolté avec pour objectif de faire trembler les Celtes et, pour notre plus grand plaisir, d’ores et déjà commencer à trashtalker tous ses concurrents.

Ce qui est certain c’est que cette rencontre pourrait déjà être un avant goût des confrontations de mai prochain sur la East Side. LeBron s’en est allé, laissant un trône vacant derrière lui, et chaque match va compter pour s’y installer. NBA Basketball is back, mesdames, messieurs installez-vous, c’est parti pour huit mois de rêve.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top