Pistons

Blake Griffin est prêt : grosse intensité, grosses responsabilités, grosse saison à venir ?

Blake Griffin
Source image : NBA League Pass

Bien dans ses pompes et déjà prêt pour la régulière, Blake Griffin s’est offert un festin cette nuit face aux Cavs. Une dernière répétition avant une énorme saison ? C’est tout ce qu’on souhaite pour le buffle de Detroit.

Vous connaissez la règle, on la répète tout de même pour ceux du fond qui ont du mal. La pré-saison, ce n’est clairement pas le genre de moment durant lequel on doit jauger un joueur dans sa globalité. Disons que des tendances peuvent tomber, mais il n’y a pas de statistiques à décortiquer puisque les rotations ne sont pas celles de la vraie compétition et les responsabilités non plus. Mais dans le cas de Griffin, les tendances peuvent nous suffire. En effet, après plusieurs saisons passées avec des galères physiques, l’ami Blake semble bien dans ses pompes et prêt à mettre la misère à de nombreux intérieurs du circuit pro. Mine de rien, BG a 29 ans et doit donc utiliser son prime au maximum car il est en ce moment. Rien n’indique qu’il ne pourra pas maintenir cette courbe dans le positif jusqu’à 32 ou 33 ans, mais quand on parle d’un joueur aussi tonique et athlétique, c’est généralement à 31 ans que ça commence gentiment à se calmer. Pour Griffin, non seulement il va falloir utiliser au maximum ses capacités cette saison, mais l’intérieur va aussi pouvoir enfin se poser sans se demander s’il fera ses valises sous 6 mois. Un premier camp d’entraînement avec son équipe, une première routine installée, Blake est posé à Detroit et tout à l’air de tourner dans la bonne direction, le concernant.

Cela se voyait, notamment, dans les quelques matchs joués par l’ailier fort sur ce mois d’octobre. Avec Dwane Casey comme nouveau coach et Andre Drummond comme bras-droit, on aurait pu se demander pendant longtemps si la balle reviendrait de facto dans les mains de BG. Sauf que, jusqu’ici, tous les indices ont été positifs et ont mis en place un teaser assez succulent avant le début de la saison régulière. Oui, Griffin aura sa valise de shoots tous les soirs, et oui, il pourra créer pour ses coéquipiers, et oui, c’est véritablement lui par qui l’attaque passera en priorité, plutôt que de caser d’habituels pick and roll avec Reggie Jackson. Le meneur aura droit à sa soupe habituelle, sans le moindre doute, mais quelques séquences de pré-saison montrent déjà un Blake responsabilisé dans différentes situations, comme par exemple balle en main au loin avec écran de Drummond, au poste avec plus aucune aide autour, ou bien en pick and pop afin de sanctionner à trois-points. Le bagage est totalement respecté, à la fois techniquement et physiquement parlant. Et après avoir offert quasiment 20 points, 7 rebonds et 6 passes sur une demi-saison dans le Michigan l’an dernier, on est en droit de se demander si BG n’irait pas chercher la barre des 23-8-7. Quelque part, on a envie de dire qu’il en est capable, et quelque part, on a envie de dire qu’il devra le faire. Car si ses Pistons veulent aller où que ce soit à l’Est cette année, cela passera par leur leader incontesté. Pour le moment, tout est en place pour que cela se valide pendant la saison. Maintenant, il faudra confirmer.

Et pour ceux qui ne croiraient ni nos paroles ni Blake Griffin lui-même, voici quelques images du festin face aux Cavs ce vendredi, histoire de se chauffer entre amis dans la Division Centrale…

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top