Cavaliers

Rodney Hood devrait être le deuxième scoreur des Cavs selon Tyronn Lue : parfait coach, on attend tes systèmes

Rodney Hood

L’année ou jamais pour la capuche.

Source image : youtube

LeBron James n’est plus là et Tyronn Lue va donc devoir redessiner toute l’attaque des Cavs… du moins le peu de plan de jeu mis en place ces dernières années. Kevin Love est le leader naturel de cette équipe mais derrière lui, c’est l’opération portes ouvertes pour le seconder en attaque. Sur ce point, Lue a déjà sa petite idée derrière la tête : c’est Rodney Hood qui récupère ce statut. Attention, il était annoncé comme l’option numéro un de l’attaque du Jazz la saison dernière, on n’oublie pas comment ça s’est fini.

Rodney Hood joue gros, très gros cette saison. Après s’être contenté de 3 petits millions pour rester à Cleveland, il va devoir prouver cette saison qu’il mérite un plus gros pactole. Si l’homme sur le banc peut être une excuse à de mauvaises performances, Hoodie ne peut pas laisser passer l’occasion qui se présente à lui : avec LeBron parti, il n’y a pas vraiment de hiérarchie dans cette équipe des Cavs, outre Kevin Love en numéro un. Derrière, Rodney Hood est sûrement le joueur le plus doué offensivement, c’est pourquoi on l’attend aujourd’hui au tournant. Et ça peut paraître surprenant, mais Tyronn Lue a le même discours que nous. Quelqu’un a dû lui souffler à l’oreille qu’il a entre ses mains une force en attaque qu’il devrait utiliser cette saison s’il souhaite voir son équipe marquer des points. Action, réaction, le « coach » des Cavs prend le micro et annonce haut et fort que monsieur Capuche sera la deuxième option derrière monsieur Amour.

« Lue a affirmé que Rodney Hood devrait probablement être le deuxième meilleur scoreur des Cavs cette saison derrière Kevin Love. »

Est-ce une bonne décision ? Oui, elle est assez logique lorsque l’on regarde le roster de Cleveland. Est-ce rassurant ? Pas vraiment. Rappelez-vous, nous sommes en septembre 2017, Media Day puis début du training camp, et un nom ressort pas mal notamment lorsqu’on parle de l’attaque du Jazz : celui de Rodney Hood. Le départ d’Hayward laisse un trou au scoring, et c’est Hood qui est destiné à reprendre ce flambeau. Osé et ambitieux sur le papier, ce sera moins joli sur le terrain. Certes, il posera tout de même ses 16,8 points par match, mais avec des pourcentages qui ne font pas rêver : 42% au tir avec une moyenne de 14 shoots tentés par rencontre, assez compliqué pour un joueur censé être un leader offensif. Mentionnons quand même son beau pourcentage du parking qui s’élevait à 39%, une marque qui pourrait faire beaucoup de bien aux Cavs. Le résultat, vous le connaissez, il est envoyé dans l’Ohio en février après avoir été éclipsé par un rookie plus qu’impressionnant. On peut croire à un Hood performant et propre en attaque cette saison, il l’a montré lors des courtes séquences qu’il a eu l’opportunité de jouer lors des Finales NBA. Entouré d’un Cedi Osman qui sera intéressant dans la création pour ses coéquipiers, d’un Kevin Love qui va attirer l’attention des intérieurs adversaires lui permettant pourquoi pas d’aller attaquer le cercle, Hood a une belle carte à jouer. Et en étant à la fois propre et performant sur 82 matchs ? Beh il aura tranquillement les 10 patates qu’il avait demandées cet été.

C’est pas hyper sexy mais Hood sera donc sûrement le lieutenant de Kevin Love en attaque. Il ne va pas être aidé par l’imposteur qui se trouve sur le banc, mais il a largement les moyens de décrocher ce rôle. Un boulevard se dresse devant le joueur, à lui de bien l’emprunter. 

Source texte : Twitter/@joevardon

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top