Timberwolves

Officiel : Karl-Anthony Towns touche le jackpot, 190 millions de dollars pour 5 ans dans le Minnesota !

Karl-Anthony Towns
Source image : NBA League Pass

Si Jimmy Butler a fait la une dans le Minnesota récemment, c’est un de ses coéquipiers qui en a profité pour obtenir une juteuse prolongation contractuelle chez les Wolves ce week-end : Karl-Anthony Towns restera dans la région pour les 5 prochaines années.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres, voilà comment on pourrait résumer la situation des deux joueurs et la news qui vient de tomber de la poche d’Adrian Wojnarowski, le gourou d’ESPN. Comme de nombreux observateurs l’ont vu cette semaine, Butler était mécontent de sa position dans le Minnesota et avait atteint un sommet de lassitude, au point de demander un transfert à quelques jours du début du camp d’entraînement. Nets, Clippers ou Knicks, démerdez-vous, mais plus une seule minute de plus pour Jimmy dans la région, tel fût le message envoyé par le All-Star à son management. Les raisons d’un tel choix ? Encore floues, même si certains soulignent une prolongation contractuelle en-dessous de ses attentes pendant que d’autres parleront de gossip autour de la copine de Karl-Anthony Towns. Et bien justement, le chaton du Minnesota a profité de ce bordel ambiant pour assurer ses arrières et suivre ses paroles par des actes. Membre de la Draft 2015 et donc sujet à une potentielle prolongation, KAT a touché le gros lot ce samedi : le pivot restera 5 ans de plus pour 190 millions de dollars. Une nouvelle qui peut en choquer certains, mais qui, comme annoncé en préambule, est un peu la conséquence logique du bazar mis par Butler ces derniers jours. Une nouvelle qui valide aussi ce que Charles-Antoine Villes avait dit depuis ses débuts en NBA, le fait qu’il voulait représenter les Wolves sur la durée.

En voyant le dossier Butler prendre une méchante tournure à l’arrivée de l’automne, le management du Minnesota n’a pas traîné longtemps avant de prendre la plus sage des décisions. Laquelle ? Celle de verrouiller sa pépite à l’intérieur, un joueur qui a certes encore beaucoup de progrès à faire mais était All-Star cette année et envoie du bois chaque soir sur les parquets. On parle quand même d’un pivot qui tourne en 20-10 à près de 40% de réussite du parking, ça ne se trouve pas tous les jours. Et encore moins dans le Minnesota, même si certains souriront en voyant ces statistiques et en repensant à un certain Kevin Love. Mais pas de comparaisons futiles, analysons plutôt ce contrat. Les Wolves, qui vivent dans un marché moyen et ne peuvent donc pas signer de gros agents libres pendant l’été, devaient conserver Towns coûte que coûte, en suivant la prolongation donnée à Andrew Wiggins il y a un an. Si le prix peut sembler incroyable pour quelques fans, la logique est compréhensible : entre Wiggins 23 ans et Towns 22 ans, tous les deux prolongés sur le long-terme, Minnesota a une riche base de talent à développer, en attendant de meilleurs jours. Un nouveau coach, potentiellement, un mec bougon qui se casse, très probablement, les hauts placés du Minnesota ont ainsi décidé de suivre leur plan initial, quand Butler n’était pas encore là. Voyons ce que donne ce duo à l’avenir, les sous sont assez logiquement dépensés.

Jimmy Butler ou pas, rien à foutre. Karl-Anthony Towns a fait des débuts fracassants chez les Wolves, et il fait déjà partie de l’élite des pivots en NBA. Si le bonhomme a du pain sur la planche dans son jeu, il pourra désormais se concentrer uniquement sur cet aspect puisque son avenir est désormais acté dans le Minnesota. Sage décision.

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top