Knicks

Aucune date de retour pour Kristaps Porzingis : les fans de la licorne vont encore devoir se montrer patients

Kristaps Porzingis

Qui a inventé les genoux, QUI ?

Source image : NBA League Pass

Noël ? Plutôt 2019 ? Mais janvier ou février ? Octobre 2019 ? On n’en sait rien. Porzingis se remet toujours de son opération au genou, et alors qu’on l’attendait début d’année 2019, on commence à sérieusement douter. Est-ce qu’on se dirige vers une année d’incertitude à coup de « Kristaps devrait revenir bientôt » et « pas de retour prévu pour Kristaps » ? On n’aimerait pas, mais on y va tout droit. 

Le feuilleton Kristaps Porzingis risque d’avoir sa page quotidienne dans le New York Times cette saison. En pleine rééducation suite à sa blessure aux ligaments croisés le 6 février dernier face à Milwaukee, les dernières nouvelles ne nous emballent pas vraiment. Opéré dans la foulée, il est allé se reposer à la maison en Lettonie, afin de travailler dans un environnement plus sain que celui de la Grande Pomme. Lorsque l’on regarde les différents cas de joueurs ayant subi la même blessure, on sait que la rééducation demande beaucoup de patience et de travail, et qu’elle est est plus ou moins longue en fonction des joueurs. En février prochain, cela fera un an, il est donc assez logique de le voir reprendre à cette date-là, ou même un peu avant. C’est pourquoi on penche plus sur un retour début 2019, du moins c’est ce que l’on pensait. Car Chris Mannix de Yahoo! Sports nous informe qu’aucune date de retour n’a été désignée. Grosse ambiance.

Bien sûr, on ne s’attend pas à avoir une annonce du genre « Kristaps devrait revenir le 25 janvier 2019 », mais qu’on se refuse à établir une période du côté des Knicks, ça ne rassure pas des masses. Au-delà du fait qu’on a peur de ne pas revoir la licorne cette saison, on a également peur que ce feuilleton éclipse l’équipe et les joueurs. Certes, si les résultats sont mauvais, l’absence du letton est un facteur important à prendre en compte, mais ce serait dommage de mettre de côté les performances des jeunes au Garden. Un peu à la Kawhi, on jugerait les Knicks sur les résultats et sur ce qu’ils produisent sur le terrain, mais on reviendrait toujours à la convalescence de leur franchise player. A côté de Porzingis, il y a des joueurs très intéressants à suivre et on préfère les mettre sous les feux des projecteurs plutôt que dans l’ombre du grand absent. Du côté de Porzi, s’il y a effectivement de l’incertitude concernant son retour, il pourrait se poser des questions concernant la signature d’un nouveau contrat cet été. Petit rappel, il est agent libre restreint, New York pourra donc s’aligner sur n’importe quelle offre faite pour son joueur. Mais signer un contrat après une saison blanche, ce n’est pas la meilleure chose. Les Knicks ont jusqu’à fin octobre pour le prolonger, puisqu’il est sous contrat rookie, mais on voit mal Scott Perry prendre cette décision. Arrivé en juillet sans aucun match dans les pattes lors de la saison 2018/2019, il n’y aura peut-être pas le max sur cinq ans pour le Letton mais un montant inférieur, et surtout une durée inférieure. Porzingis est le visage de la franchise aujourd’hui, il est la pièce maîtresse de la reconstruction, mais quand on parle de blessure grave, en plus au genou pour un mec qui mesure 2 mètres 20… attention à ne pas trop s’enflammer sur la prolongation.

Reviendra, reviendra pas. Voilà la chanson que les fans de la licorne et des Knicks vont chanter toute la saison. Si on suit un calendrier logique, Porzingis devrait être présent dans les environs de janvier-février. Mais en cas de complication et donc de saison blanche, la direction va devoir faire un choix important en juillet prochain. Rassurons-nous, Phil Jackson n’est plus aux commandes, tout va bien se passer… enfin, on l’espère. 

Source texte : Twitter/@ChrisMannixYS

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top