Lakers

Rob Pelinka prévient ses joueurs : hormis LeBron, toutes les places du 5 majeur sont à prendre

Rob Pelinka

LaVar actuellement en sueur…

Source image : ESPN

Avec un renouvellement d’effectif très important cet été, Luke Walton va devoir trouver un rôle pour chaque joueur. Entre les jeunes Lonzo, Ingram, Kuzma, Hart et les nouveaux venus et vétérans Rondo, Stephenson, Beasley, McGee, il va falloir trouver un équilibre. Qui titulaire ? Qui en sortie de banc ? On n’a pas encore la réponse, et les Lakers ne l’ont pas non plus : le GM, Rob Pelinka, affirme que seul LeBron est assuré d’être dans le cinq. Quatre places titulaires sont donc à décrocher, que le combat commence. 

Los Angeles rabat ses cartes : personne n’est assuré d’être dans le cinq, à part un certain LeBron. Tu as beau être un jeune talentueux présent depuis quelque temps, un jeune qui a explosé dès sa première année, le fils à papa, un vétéran qui a montré son leadership sur le terrain dans des moments importants… Aucune immunité. Ce discours peut paraître surprenant, mais c’est bien Rob Pelinka qui l’affirme. Los Angeles a, cette année encore, signé plusieurs joueurs pour un an, histoire de garder du cap pour l’été prochain. Mais cette stratégie fait que peu de joueurs prolongent (à part les tauliers qui ont un long contrat). Caldwell-Pope est le seul survivant parmi les joueurs signés pour une saison l’année dernière, donc Rondo, McGee, Stephenson et Beasley ne risquent pas de s’éterniser ensemble à L.A. Cependant, ce contrat ne signifie pas être un bouche-trou dans la rotation ou dans le vestiaire : ces anciens auront un vrai rôle à jouer. On pourrait très bien les voir présents dans le cinq majeur, ou en tant que remplaçants, selon les choix de Luke Walton.

Depuis notre canapé, on a envie de partir sur un cinq Lonzo – Caldwell-Pope – Ingram – LeBron – McGee. On commence avec Ball qui fait parti de la reconstruction de L.A, et le voir perdre sa place de titulaire au profit de Rajon Rondo, un vétéran de 32 ans certes mais loin d’être aux Lakers sur le long-terme, nous étonnerait. Aussi impressionnant soit-il dans les moments importants (coucou les Blazers), on aurait du mal à comprendre cette décision. On continue avec KCP : présence dans le cinq car il y est déjà depuis un an et il apportera son adresse extérieure, mais la concurrence avec Stephenson peut évoluer en cours de saison (sans oublier Hart, bien sûr). On arrive sur Ingram, et même constat que pour Lonzo, difficile de le voir perdre sa place de titulaire à l’aile au profit de… qui, d’ailleurs ? On peut mentionner Kuzma ou Beasley, mais ils sont plutôt des postes 4 dans la rotation future de Walton. Si BI devait sortir du cinq, on décalerait LBJ en 3 et donc un des deux en ailier-fort rentrerait dans le lineup ? Bon, on est bien d’accord, on garde Ingram à l’aile. Passons le poste 4, un certain King l’occupe, ce qui nous mène au pivot titulaire. Par réflexe, JaVale McGee semble le favori pour l’occuper, ses dernières années à Golden State le mettant au-dessus du lot, mais on regardera attentivement les progressions de Zubac et du rookie Wagner (qui peut jouer 4 et 5). Alors oui, les rotations n’ont pas l’air très claires et il va falloir faire des choix pour amener de l’équilibre entre anciens et nouveaux, jeunes et vétérans. Le tout en évitant de fâcher certains, au risque de voir le vestiaire devenir une bombe à retardement. Mais cela rendra aussi le camp d’entraînement surexcitant…

Petite déclaration bien surprenante pour Pelinka, qui lance les débats sur le futur cinq majeur des Lakers. On a donné notre avis, nos ressentis, mais Luke Walton pourrait très bien nous réserver quelques surprises. Un petit LeBron pivot certains soirs ? On lui souhaite beaucoup de courage, parce qu’il va falloir bien réfléchir. 

Source texte : Twitter/@hmfaigen

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top