Raptors

Info SeLoger : Kawhi Leonard aurait acheté une maison à Toronto, un peu d’espoir pour les Raptors

Kawhi Leonard
Source image : YouTube

Ce bon Kawhi Leonard va continuer à nous étonner. Après avoir quitté San Antonio sur un silence de près d’un an, l’ailier a récemment décidé de poser ses valises et c’est une baraque que le bonhomme s’est acheté.

Vivement la reprise ? Vivement la reprise. Même si c’est dans 5 grosses semaines, on a hâte de retrouver le basket et donc gratter sur des sujets un poil plus passionnants que les aventures de Kawhi sur le site de PAP. En logement étudiant chez les Spurs, le petit étudiant aux bras longs décidait de changer de cursus en faisant Erasmus au Canada pour un an, et il lui fallait un toit sous lequel pioncer. Après avoir fait ses visites, enchaîné les mauvais plans et pris un bon nombre de stops par des agences demandant un salaire de trois fois le loyer minimum (compliqué pour lui), Leonard a finalement trouvé son bonheur. Et l’info qui donne le sourire aux fans de Toronto ? C’est que bibi n’a pas loué une baraque, il en a carrément acheté une. Alors certes, les problèmes de thunes ne sont pas vraiment à l’ordre du jour chez Kawow, et il peut acheter de l’immobilier comme on achète des baguettes tradition. Sauf que dans une année qui va s’annoncer intrigante et stressante au Canada, n’importe quelle info doit être posée dans la balance afin de pencher d’un côté ou d’un autre. Si LeBron prend une villa à Los Angeles on en fait une caisse, alors pourquoi ne pas en faire de même avec Leonard ?

Comme bon nombre de personnes le savent, le All-Star sera agent-libre dans un an et un paquet de franchises se préparent déjà à lui mettre tapis rouge devant sa salle de bain. Il faut dire que le délire est assez simple à comprendre : s’il est épargné par les blessures, Kawhi Leonard est un des 5 meilleurs joueurs au monde, et un des deux joueurs les plus terrifiants des deux côtés du terrain. C’est cette polyvalence et ce sens de la compétition qui fait de son dossier un must-see en juillet prochain, lorsque le marché ouvrira ses portes. L’objectif des Raptors est donc simple, mais à la fois compliqué. Reproduire le modèle du Thunder avec Paul George, qui a réussi à séduire suffisamment l’ailier en un an afin qu’il prolonge sur place. Lui aussi de Californie, lui aussi intéressé par les Lakers, lui aussi en quête de succès en juin et avec un nom à faire grossir, Kawhi sera attendu de pied ferme à Toronto et son impact ainsi que sa relation avec ses coéquipiers dessineront la suite des opérations. Au moins, un premier point a de quoi rassurer les fans, si le type pose ses valises dans un coin, c’est pour réfléchir sur le moyen voire long-terme. Certes, il n’allait pas dormir au Formule 1 du coin, mais il y a une différence entre louer et acheter, les Raptors peuvent esquisser un demi smile.

En souhaitant bon courage à tous les lecteurs et lectrices qui cherchent en ce moment un appart, si vous êtes en galère et n’avez pas peur du froid n’hésitez pas à contacter Kawhi. Sur un malentendu et deux silences, peut-être qu’il vous filera un bon plan via SeLoger.

Source : TSN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top