News NBA

La bague de champion d’Oscar Robertson part aux enchères pour 91 000 dollars : le Brodie, t’es grillé !

Bague Oscar Robertson

C’est bon Russell, dénonce-toi ! On sait que tu rêves de gagner un titre.

Source image : Lelands.com

Un mois tout pile après le début de la mise aux enchères, il est temps pour Oscar Robertson de toucher le pactole grâce à ses vieilles décorations de guerre. Comme prévu, c’est sa bague de champion qui a attiré le plus de convoitises.

Oscar Robertson n’est pas seulement un Hall of Famer, ancien MVP et champion NBA, c’est aussi un grand monsieur qui s’est énormément battu pour améliorer les droits des joueurs de la Ligue. Big O est notamment à l’origine d’une règle qui porte son nom. Une règle très importante puisqu’elle a permis de donner aux joueurs le droit de décider de leur avenir en choisissant leur destination une fois leur contrat terminé. Un avancement énorme synonyme d’augmentation de salaires pour les joueurs. Malheureusement pour ce leader CGT version cainri, la fin de sa carrière était déjà proche et il n’a pas eu beaucoup le temps d’en profiter. C’est pourquoi, à bientôt 80, Papy Oscar ne roule pas sur l’or et a dû se résigner à vendre quelques vieux souvenirs aux enchères pour s’assurer une fin de vie tranquille. La dure réalité de la vie, même s’il répète à qui veut l’entendre que tout est gravé dans sa tête et qu’il n’a pas besoin d’un objet pour se souvenir de tous ses accomplissements en carrière, comme cette saison 1961-62 terminée en triple-double de moyenne ou encore ce titre de champion obtenu avec les Bucks en 1971. Pièce maîtresse de sa collection, la bague qu’il a reçu pour cet exploit est finalement partie pour 91137,60 dollars sur le site de vente aux enchères Lelands.

Si le nom de l’acheteur a soigneusement été gardé secret, on ne serait pas étonné de voir l’ami Russell Westbrook se pointer avec ladite bague lors de sa prochaine soirée hype en compagnie de PG. Le meneur du Thunder est un peu le successeur de Big O et vient même de lui subtiliser officiellement son surnom de Mister Triple-Double depuis qu’il a réussi le même exploit que son aîné lors de deux saisons consécutives. Adoubé par le maître en personne, on imagine qu’il a encore plus envie d’aller remporter sa propre bague, lui qui a déjà connu les Finales NBA en 2011 contre le Heat. A moins que ce mystérieux admirateur n’ait acheté le bien le plus précieux de Robertson dans l’optique de la lui rendre, comme certains fans le réclamaient à l’annonce du début de la mise aux enchères. En effet, s’il avait le même succès aujourd’hui, Oscar serait certainement l’un des joueurs les plus riches de sa génération. Une injustice révoltante pour certains fans qui souhaiteraient voir ce Hall of Famer couler une retraite tranquille et méritée après tous ses exploits sur les parquets. Mais que ces gens se rassurent, la légende d’Oscar Robertson ne sera jamais oubliée comme l’a encore prouvé la Ligue en lui remettant la récompense du Lifetime Achievement Award lors de la cérémonie des trophées organisée chaque fin de saison par la NBA. Et ça, ça vaut peut-être plus que tous les billets du monde.

Si les NBAers se portent aussi bien aujourd’hui, c’est aussi grâce à Big O. On espère donc encore le voir convié aux plus grands événements de la Ligue, parce que l’Association n’en serait tout simplement pas là sans lui. Alors bonne retraite et à très vite Oscar !

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top