Bulls

Officiel : les Bulls signent Antonio Blakeney pour deux ans garantis, merci… Kevin Durant ?

Antonio Blakeney

Yep, deux ans en NBA pour Antoine Genounoir.

Source image : YouTube

Non sélectionné au cours de la Draft 2017, Antonio Blakeney a depuis continué à faire ses preuves, jusqu’à devenir désormais un membre officiel du roster des Bulls. Et aussi étrange que cela puisse paraître, l’arrière de 21 ans aurait bien reçu l’aide inattendue de notre cupcake préféré.

Antonio Blakeney revient de loin. Au sortir d’une saison de sophomore en NCAA plus qu’acceptable, compilant 17,2 points, 4,8 rebonds, 1,7 assist à 45% au tir et 35% à 3-points, l’arrière n’est finalement pas drafté en 2017. Il obtient néanmoins un spot en Summer League avec les Chicago Bulls, puis un two-way contract avec la même franchise : Antonio pourra ainsi jouer en G-League et accéder à la NBA pour 45 jours sur la saison. Il en profitera pour jouer 19 matchs avec les Taureaux, scorant près de 8 points par match en 16,5 minutes de jeu, et continuera de s’éclater en G-League, y raflant au passage le titre de Rookie de l’année. C’est assez naturellement que Chicago indique donc lui faire confiance pour la saison prochaine, en lui octroyant un contrat sur deux ans au salaire minimum, comme l’annonce K.C. Johnson, de Chicago Tribune.

Surtout qu’Antoine Genounoir semble avoir tapé dans l’œil de quelques autres membres de la Ligue, à commencer par Kevin Durant. Mr. Zone de confort avait ainsi posté ce message en story sur son vrai compte Instagram, pendant le match de Summer League opposant les Chicago Bulls aux Dallas Mavericks du 12 juillet dernier.

« Quelqu’un doit retirer Antonio Blakeney hors de la Summer League et signer ce gars pour la saison. Soyez sérieux !

Et pour cause, Antonio faisait plaisir sur ce match. Avec 28 points, 3 rebonds et 4 assists, à 54% au tir et 50% à 3-points, l’arrière semblait dominer les débats. Maintenant, est-ce que la réaction de Kevin Durant y est pour quelque chose dans sa signature ? On a tendance à penser non, mais lorsqu’on connaît le management de l’Illinois (#FireGarPax), on ne peut s’empêcher de les imaginer signer Blakeney avec l’espoir intime d’attirer KD prochainement dans leurs filets. Plus sérieusement, du point de vue du joueur, une signature au Bulls n’a rien de choquant. Avec des minutes à chercher au poste 2 derrière les Zach LaVine et Justin Holiday, Antonio Blakeney pourrait d’abord faire les fonds de garbage-time, qui ne risquent pas de manquer à Chicago. Puis, lorsqu’on connaît la propension de Zach à se blesser, on se dit que l’ancien de LSU pourrait bel et bien avoir une vraie chance dans la Ligue.

Nouveau jeune à Chicago, dans un roster qui compte désormais 10 joueurs à moins de 24 ans. Aucune pression donc pour Blakeney, qui a désormais deux saisons pour s’affirmer totalement comme joueur NBA à part entière.

Source texte : Chicago Tribune

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top