Rockets

Carmelo Anthony vers les Rockets ? Houston met la pression, comme une forte envie d’isolations

Carmelo Anthony
Source image : YouTube

On vous parlait déjà de quelques options possibles pour Carmelo Anthony dans les mois à venir, cela pourrait se préciser très sérieusement et prochainement quand on voit les sources qui s’échappent de Houston…

Ce bruit, que vous entendez, c’est probablement Mike D’Antoni qui applaudit avec joie concernant la potentielle arrivée de Melo dans son effectif. Les deux hommes s’adorent, on le sait bien depuis l’ère new-yorkaise. Mais venons-en d’abord aux faits, avant de revenir sur l’idylle du duo. Comme certains ont pu l’apprendre dance ces quelques contrées en fin de semaine, le Thunder a engagé une procédure de divorce avec Anthony, afin de le libérer des chaînes d’OKC et permettre à la franchise d’avancer sans lui. Si Melo sera ravi de pouvoir toucher son salaire sans bouger d’un sourcil, il faudra surtout que le joueur trouve une équipe dans laquelle évoluer la saison prochaine. Immédiatement après cette annonce Lakers et Rockets ont été les deux troupes ciblées pour avoir le plus de chances de récupérer le sniper, mais c’est apparemment Houston qui serait plus avenant en ayant enclenché la vitesse supérieure ce weekend. En effet, deux sources assez sérieuses se sont exprimées sur le sujet et avec du matos de qualité. En premier, Dave McMenamin, reporter de chez ESPN, qui a vu Bay Frazier en très bonne compagnie ce dimanche. Qui ça ? Bay Frazier, le business manager de Melo, aperçu en train de discuter à Vegas aux côtés de… Mike D’Antoni, Chris Paul, Tillman Fertitta et John Lucas II. Un beau petit contingent from Houston, qui nous laisse imaginer le thème des multiples conversations. La météo, probablement, ou le menu du jour dans ce coin du Nevada.

En second, Jordan Schultz de chez Yahoo Sports, qui est allé dans le sens de cette info puisque ce dernier a affirmé que Chris Paul mettrait la pression sur le management des Rockets pour signer Melo une fois qu’il sera libre. Les deux journalistes se sont exprimés sur leur compte Twitter et visent avec le même flingue, ce qui pourrait mener à une drôle de situation dans très peu de temps. En effet, comme on le sait, Carmelo Anthony est très proche de LeBron et possède une petite baraque à Los Angeles, un spot chez les Lakers pourrait donc avoir du sens pour le vétéran. Mais si Houston vient toquer à sa porte et propose un mini-contrat pour aller plus loin qu’un simple premier tour de Playoffs option BTP avec OKC, que fera l’ailier ? D’un point de vue basket, difficile de savoir ce qu’il y a de plus intéressant. On a le jeu rapide des Rockets qui pourrait cacher les lacunes défensives de Melo, sauf qu’il y a un Mike D’Antoni avec qui le courant n’est pas trop passé chez les Knicks. On a aussi la hype des Lakers qui pourrait responsabiliser Melo auprès des jeunes, sauf qu’il y a de la concurrence devant lui et le temps de jeu pourrait être réduit. L’homme au bandeau devra donc peser le pour et le contre dans chaque dossier, en espérant tomber à la bonne adresse. Ce serait con que la franchise qu’il choisisse se fasse sortir dès la fin-avril… pendant que le Thunder passer un tour en dansant la carioca.

Un petit Carmelo Anthony pour… remplacer Trevor Ariza ? Ou juste apporter du scoring en sortie de banc ? Les Rockets pourraient se montrer agressifs sur le dossier une fois que le cas Melo à OKC est réglé. Tremblez, fans de Houston.

Source : ESPN + Yahoo Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top