Jazz

Donovan Mitchell devient le rookie le plus incandescent du parking : une ligne de plus sur le CV du baby sniper

Donovan Mitchell

Pendant ce temps-là, Ben Simmons n’a pas mis un tir derrière l’arc de la saison.

Source image : NBA League Pass

La bataille pour le titre de Rookie de l’année est historique et Donovan Mitchell s’est octroyé un record qui pourrait compter dans la décision finale. Exit Damian Lillard, l’arrière du Jazz détient le nouveau record de tirs à trois points inscrits sur une première campagne NBA.

Sur le parquet, Ben Simmons et Donovan Mitchell se sont rendus coup pour coup par le biais de performances monstrueuses dans des styles différents. Les triple-doubles pour le rookie de Philly, les orgies offensives pour celui du Jazz. La puissance et la polyvalence d’un côté, le culot et le fantasque de l’autre. Le jeu pratiqué par les deux jeunes a créé deux camps et le duel à distance pour le titre de ROY est passé dans une autre dimension récemment : celle de la sphère médiatique. Des déclarations incisives, de l’indifférence, du trashtalking : la bataille des meilleurs jeunes n’a jamais été aussi savoureuse et devoir en choisir un provoquera forcément un sentiment d’injustice. De son côté, Mitchell a voulu parfaitement boucler son dossier avant d’attaquer les Playoffs en terminant la saison sur un record. 187, c’est le nombre de tirs que l’arrière a rentré du parking et qui lui permet donc le devenir le rookie le plus incandescent de l’histoire derrière l’arc. En soufflant le record de Damian Lillard avec deux banderilles supplémentaires, Mitchell pose les bases d’une carrière de sniper d’élite.

Donovan Mitchell

Source image : Twitter

Ce record est révélateur de la saison passée par Mitchell. Dépouillé de Gordon Hayward et George Hill l’été dernier, la franchise de Salt Lake City perdaient ses deux plus gros contributeurs au scoring et à la création. Sachant que Rubio, Ingles et Gobert formaient le starting five, l’attaque du Jazz concentrait de nombreuses inquiétudes. Il manquait un artificier dans ce collectif et c’est un gamin de 21 ans qui est venu combler cette place vacante. Et lorsque Utah s’est retrouvé au plus bas au début de l’année 2018 entre l’absence de Rudy et les défaites à gogo, Mitchell est sorti de sa boîte pour dynamiter son équipe et insuffler le vent de la remontada. Pas un seul match en-dessous des 15 points en janvier, la barre des 40 pions tapée à deux reprises et des soirées à 10 tirs tentés du parking : Donovan a pris toute l’attaque sur ses jeunes épaules de rookie en livrant des performances au culot rare pour un joueur de son âge. Si son pourcentage de réussite de loin est moyen (34%) c’est aussi parce qu’il n’a pas hésité à envoyer un gros volume de tirs (7 par match en moyenne). L’arrière a passé quelques soirées à arroser et c’est logique. Mais son équipe avait besoin d’un détonateur comme Mitchell et lui a donné quartier libre pour exprimer sa nature de brasier. Et ce record de baby sniper vient récompenser une saison remarquable de Mitchell en patron de l’attaque du Jazz.

Quand Ben Simmons n’a pas planté une seule banderille de loin de la saison, Mitchell tape le record du rookie en ayant inscrit le plus. Bien entendu, des éléments plus importants vont être pris en compte par les votants, mais celui-ci méritait d’être souligné. Et il permet de se tourner vers l’avenir : Mitchell est un candidat crédible pour figurer dans le classement all-time des fous du parking.

Source texte : Bleacher Report

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top