Nets

D’Angelo Russell a fait son retour la nuit dernière : une mauvaise nouvelle pour le pick des Cavs

D'Angelo Russell - TrashTalk Fantasy League

Le retour de D’Angelo Russell s’est soldé par une victoire face au Heat hier soir. Auteur d’un beau début de saison, le retour de DLo va faire du bien à Brooklyn, qui peine à se maintenir à flot dans la Conférence Est.

Source Image : NBA League Pass

Absent depuis début novembre, D’Angelo Russell a effectué son grand retour sur le parquet  du Barclays Center lors de la belle victoire des Nets face au Heat hier soir (95-101). Le public de Brooklyn va enfin pouvoir faire connaissance avec son meneur.

Cela faisait plus de deux mois que nous n’avions pas vu DLo sur un parquet NBA.  Durant son absence, la deuxième équipe de la Grosse Pomme a enregistré un bilan mitigé de 11 victoires pour 21 défaites, leur octroyant à l’heure où nous parlons le treizième bilan de la Conférence Est (17-29). Sur le terrain, il fallait donc pallier l’absence d’un joueur qui, lors de ses douze premiers matchs, tournait quand même à 20,9 points, 5,7 passes et 4,7 rebonds, le tout en shootant à 46,3%. Pas simple. N’ayant pas dix mille options à la mène alors que Jeremy Lin a été déclaré out pour la saison dès la première semaine de compétition, c’est donc Spencer Dinwiddie qui  a été désigné par Kenny Atkinson pour assurer l’interim. Starter à deux reprises avant la blessure de D’Angelo, Dinwiddie débutera les 32 suivants, et tournera sur la période à 14,4 points, 7,2 passes et 3,4 rebonds, le tout en 30 minutes, ce qui constitue un beau step-up, puisqu’il ajoutera presque 5 points et 2 passes à sa production du début de saison.

Ayant donc manqué plus de trente matchs à cause d’une blessure au genou nécessitant une opération, il est certain que D’Angelo Russell va revenir plus motivé que jamais, avec l’envie de confirmer son beau début de saison. D’autant plus que Brooklyn avait investi pas mal de ressources dans le trade leur permettant de voir arriver le désormais ex-meneur des Lakers ainsi que Timofey Mozgov. La franchise avait en effet vu partir le tour de draft ayant servi à drafter Kyle Kuzma, accessoirement candidat au titre de ROY, mais aussi Brook Lopez, légende vivante du côté de l’East River. Le retour à la compétition de DLo va donc faire du bien aux Nets, car il est évident que la seule présence du meneur va booster l’ensemble du groupe, à l’image du match d’hier soir face aux hommes d’Erik Spoelstra. Au-delà de sa production numérique, puisqu’il était quelque peu rouillé et n’a enregistré qu’un point et deux passes en 14 minutes, c’est par son envie et son attitude que DLo va faire du bien à son équipe, avant que les stats reviennent petit à petit.

Même si D’Angelo ne permettra pas à Brooklyn d’atteindre les Finales de Conférence cette année, le retour du numéro 2 de la Draft 2015 va certainement permettre à Brooklyn de gratter quelques victoires en plus, pour le plus grand bonheur du front office des Cavaliers… ou pas.

Source texte : NBA.com

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top