News NBA

Paul George à l’Est, Russell Westbrook à l’Ouest, les joueurs de la semaine vont devoir bien finir

Paul George jacuzzi nike pacers trashtalk fantasy league

J’suis dans mon jacuzzi, t’es dans ta jalousie.

Source image : YouTube

Hier soir, les joueurs de la semaine ont été nommés par les grands de la Ligue. Un Russell Westbrook monumental qui marque l’histoire à l’Ouest, le talent de Paul George qui se réveille à l’Est : pas de cette surprise cette semaine.

En ce moment, Paul George est intenable. Désireux de jouer les Playoffs avec les Pacers, PG donne un dernier coup de collier. Et ça fait mal : 31,7 points de moyenne (meilleur marque à l’Est) à 57,4% au tir (!) agrémentés de 9 rebonds dans les trois victoires d’Indiana en autant de rencontres cette semaine, c’est costaud. On compte notamment deux victoires probantes face à des gros calibres de sa conférence : d’abord contre Toronto (108-90), lors de laquelle PG-13 a compilé 37 points, 10 rebonds, 3 assists et 2 ballons volés, puis face à Milwaukee (104-89), où George a fait un match très propre à 23 points, 10 rebonds et 4 ballons volés. Au-delà de ses qualités offensives éblouissantes, il a rappelé qu’il était un excellent défenseur en participant activement aux deux grosses performances défensives de son équipe. Le troisième et dernier match de la semaine, à Orlando, était pour le moins offensif (victoire 127-112 des Pacers) ! Du coup, Paul George s’est amusé. Résultat : 37 points à 14/22 au tir, 7 rebonds et 6 assists. Aucun doute, on a retrouvé Paul George, son talent et sa motivation. Courage à ceux qui devront se taper les Pacers au premier tour de Playoffs (coucou Cleveland, Boston ou Toronto), sachant que PG devra bien finir son job demain soir contre Atlanta.

A l’Ouest, que dire de Russell Westbrook ? Alors même que ses partisans s’accordaient à dire que James Harden était grand favori pour le titre de MVP, le voilà qui chamboule tout. Le marsupilami nous sort une semaine de plus en triple-double de moyenne, avec 32,5 points (deuxième de la Ligue), 12,5 rebonds et 10,3 assists, pour un bilan collectif de 3 victoires pour 1 défaite. Après un triple-double tranquille (12 points, 13 rebonds et 13 assists) qui lui permettait d’égaler le record d’Oscar Robertson de 41 TD sur une saison lors du blow out infligé aux Bucks (110-79) mardi, Russ réalise une immense performance (45 points à 14/25 au tir dont 8/13 du parking, 10 assists, 9 rebonds) et se montre clutchissime le lendemain dans la victoire des siens à Memphis, 103-100. Petit (gros ?) point noir de sa semaine : la lourde défaite à Phoenix (120-99) face à des Suns au bout du rouleau en cette fin de saison régulière. S’il compile 23 points 12 rebonds et 8 assists, il croque comme un cochon (6/25 au tir) et force les passes pour atteindre le TD et dépasser Oscar Robertson, sans succès. Mais ce n’est que partie remise. Lors du succès d’OKC à Denver (106-105), Russ a fait du sale. 50 points (à 17/32 au tir), 16 rebonds, 10 assists et le tir de la gagne from way downtown at the buzzer ! Il valide son 42ème triple-double et dépasse Oscar Robertson de la plus belle des manières. Historique, clutch et monstrueux, Russell Westbrook est le Joueur de la Semaine de la Conférence Ouest. En attendant d’être le joueur de l’année, le MVP de la Ligue ?

Si du côté Est, le retour de PG à son tout meilleur niveau fait plaisir à voir et est de bon augure pour les Playoffs, cette semaine restera marquée par Russell Westbrook, auteur d’une saison historique. A plus court terme, cette semaine a marqué les esprits et pourrait faire la différence pour le titre de MVP…

Source : NBA.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top