Blazers

Allen Crabbe et les Blazers, on continue : le crustacé empochera 75 millions sur 4 ans

Le flingue était pointé sur le crâne de Neil Olshey, le General Manager de Portland. Trois jours pour se décider, concernant l’arrière au profil ultra-attirant : finalement, les Blazers ont bien matché l’offre des Nets et Crabbe restera dans l’Oregon.

C’était un autre move agressif réalisé par Brooklyn, après la tentative de vol de Tyler Johnson finalement interrompue par Pat Riley. Dans un scénario assez similaire, c’est-à-dire une offre de luxe offerte par les Nets en imposant 72h à Damian Lillard et ses potes de faire un choix, la franchise de New York a dû une nouvelle fois dire au revoir à un garçon fortement désiré du côté de BK. On savait que, sur le peu de joueurs restants sur le marché, ou disons le peu de bons joueurs restants sur le marché, Allen était probablement le plus attirant grâce à sa marge de progression, son talent et sa polyvalence sur les parquets. Fondamental dans la réussite des Blazers l’an passé, grâce à sa solidité en sortie de banc, sa capacité à planter ses flèches à distance (39,3%) et sa défense intelligente, Crabbe avait participé à 81 des 82 rencontres de la régulière et poursuivait ses efforts en Playoffs. Si Portland a pu réaliser une saison aussi belle et bourrée d’optimisme, c’est pour tout un tas de facteurs dont l’émergence de l’arrière. Ainsi, Terry Stotts pourra continuer son travail en comptant sur le couteau-suisse ambulant, lui qui aura très probablement le même rôle de booster en sortie de banc afin de maintenir l’efficacité du groupe une fois les starters crevés.

Le salaire du joueur semble extrêmement élevé, et c’est justement le pari qui était fait par les Nets pour tenter de le subtiliser. Seulement, Portland avait réussi à ne pas faire de grosses folies sur le marché hormis Evan Turner (70 millions sur 4 ans), et Festus Ezeli avait été récupéré pour que dalle (15 millions sur 2 ans). Du coup, avec plus de 20 millions de dollars encore dispos dans le cap space, Meyers Leonard à prolonger également, Moe Harkless et Allen Crabbe, un choix devait être fait par le management de l’Oregon. C’est donc le dernier qui a pris le plus gros chèque, on a également vu que Meyers avait eu droit à sa prolongation, et le sniper pourra ainsi continuer à faire son business en tant que remplaçant. Il sera intéressant de voir comment Stotts va faire cette saison, avec une ligne arrière-ailier particulièrement fournie, entre C.J McCollum, Allen Crabbe, Evan Turner et Al-Farouq Aminu. Si la Meilleure Progression de l’Année 2016 aura un verrou sur son poste de titulaire, Aminu aura un peu plus de concurrence et Crabbe ne viendra peut-être pas pour faire uniquement le remplaçant à un tel tarif. Dans tous les cas, c’est un beau témoignage de confiance qui est réalisé par Olshey, lui qui croit en ce jeune groupe bourré de talent, et qui souhaite bousculer la Conférence Ouest après une première petite claque la saison passée.

Les plus belles blagues sur les animaux à pinces pourront donc continuer dans l’Oregon, et on ne va pas se mentir, c’est probablement la plus grande satisfaction des fans des Blazers aujourd’hui.

Source : Yahoo Sports

Source image : northwestsportschatter.sportsblog.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top