Grizzlies

Et le plus gros contrat de l’histoire sera pour… Mike Conley : 153 millions, 5 ans, Ourson pour la vie

Mike COnley

Mike Conley est souvent sous-estimé. Le voir se faire proposer le plus gros contrat de l’histoire ressemble, en revanche, à de la surcote en bonne et due forme.

Bien décidés à repartir du bon pied – ou de la bonne patte – sans passer par la case reconstruction, les Grizzlies ne font pas dans la dentelle en ce premier jour de Free Agency. Après le deal annoncé avec Chandler Parsons, on croyait que l’ailier serait le joueur le mieux payé de l’effectif mais nous étions loin du compte. Mike Conley, pardon Son Altesse Mike Conley, vient de se voir offrir ce qui est tout simplement le plus gros contrat de l’histoire de la NBA à ce jour. Oui, à ce jour, car ce n’est pas fini…

153 millions sur 5 ans. Le max du max du max. Seuls les Grizzlies pouvaient proposer autant au meneur et ils ne se sont pas privés de le faire afin de s’assurer le plus rapidement possible la présence de ce joueur qui fait partie murs du Fedex Forum puisqu’il traîne dans le Tennessee depuis sa Draft en 2007.

Memphis et Mike Conley ont trouvé un accord de principe sur un contrat de 5 ans et 153 millions de dollars, selon les sources de la Ligue. Les derniers détails bientôt conclus.

Conley avait également rencontré les Mavs mais il est clair que l’arrivée de Parsons à Memphis ajoutée au fait qu’on lui offre un énorme contrat qu’aucune autre franchise ne peut lui offrir, ont dû bien évidemment faire pencher la balance. A un peu plus de 28 ans, Mike Conley va donc signer le contrat d’une vie, le plus gros de l’histoire NBA à ce jour. Et surtout, en s’assurant les services de ce meneur – parfois sous-estimé car pas forcément flamboyant statistiquement – les Grizzlies vont se retrouver avec un trio Conley – Parsons – Gasol autour duquel un roster peut se construire. En revanche, cette triplette va coûter très cher avec trois contrats max donc. Et elle n’offre aucune garantie d’aller si loin que ça en Playoffs notamment dans cette Conférence Ouest qui – quiqu’on en dise – reste une véritable jungle. Bref, il faut voir quelles sont les pièces qui vont entourer ces trois « stars ».

En tous cas, Memphis a pris le taureau par les cornes et a annoncé la couleur : les Oursons n’ont pas l’intention de céder au déclin qui semblait leur être inévitable. Ça va swinguer au Fedex Forum la saison prochaine car il est bien probable que les Grizzlies jouent un basket bien plus attrayant que ce à quoi ils nous ont habitué. A voir si les résultats suivront…

Source : ESPN

Source image : Twitter / @TroopUP

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top