Magic

Choc à Orlando : Scott Skiles démissione du Magic ! Là, y’a baleine sous gravillon…

Alors celle-ci, on ne l’avait pas vu venir ! Seulement un an après sa prise de fonction au Magic, Scott Skiles vient de démissionner. Purement et simplement. Il laisse donc la franchise d’Orlando sans coach et avec l’obligation de se mettre en recherche immédiatement. Mais que s’est-il passé en Floride pour que Skiles démissione ? Faut-il y voir des raisons particulières ? A-t-il reçu des appels du pied d’autres franchises qui l’intéressent plus ?

Plus qu’une anguille sous roche, c’est carrément une baleine sous gravillon que nous sentons derrière cette démission. Parce que si le Magic sort effectivement d’une saison qui avait bien commencé mais qui s’est finie de manière décevante (bilan de 35 – 47), on ne peut pas dire non plus qe c’était inattendu et il s’agit tout de même de 10 victoires par rapport à la saison précédente. Le tout avec une équipe qui comporte quelques jeunes joueurs tout à fait prometteurs… Pour autant, ce bon Skiles a pris une décision nette comme il l’explique clairement :

Après y avoir beaucoup et prudemment réfléchi, je suis – et moi seul – arrivé à la conclusion que je ne suis pas le bon head coach pour cette équipe. Par conséquent, et avec effet immédiat, je démissionne de ma fonction de coach du Orlando Magic. Je réalise bien que ce genre de décision peut générer pas mal de spéculation. La vérité est dans ma première phrase. C’est simple et vrai. Toute autre rumeur ne serait que pure conjecture.

Je m’excuse sincèrement pour toutes conséquences – non voulues – qui pourraient affecter qui que ce soit qui soit lié de près ou de loin à cette décision. Le magic est une franchise qui emploie des gens de classe mondiale. Je leur souhaite de grands succès. Je les remercierai toujours, spécialement la famille DeVos, pour cette opportunité.

Après avoi été le head coach des Suns (de 1999 à 2002), des Bulls (2003 à 2008) et des Bucks (de 2008 à 2013), Skiles avait donc repris en mai 2015, ce Magic dans le but de faire progresser un groupe jeune et ambitieux. Mais comme dit précédemment, il parait bizarre de rester sur une saison plutôt encourageante même si elle fut un peu frustrante. On peut se demander si d’autres événements dont nous n’avons pas connaissance sont venus saouler suffisamment Skiles pour le pousser vers une démission. Une démission dont le timing est mine de rien assez désastreux pour le Magic comme le fait discrétement remardquer Rob Hennigan, le GM de la franchise dans des propos rapportés sur nba.com :

Comme nous comprenons que ça a été une saison pleine de défis, nous avons accepté – avec une certaine réticence – la démission de Scott (Skiles). Nous apprécions le fait que Scott ait inculqué une culture de responsabilisation et nous ne lui souhaitons que du bien ainsi qu’à sa famille.

Traduisez : on ne s’y attendait pas du tout mais nous n’avons pas eu trop le choix. Merci pour le sale coup Scott.

Car le Magic se retrouve donc sans coach à la mi-mai avec une draft à préparer, des joueurs à faire re-signer et une free agency à anticiper. Encore une fois, le timing de cette démission que personne n’avait vu venir pose question et même si Scott Skiles tente de l’expliquer dans ses déclarations, il va avoir bien du mal à empêcher les spéculations aussi bien sur ce qui a pu le faire partir ainsi ou sur les éventuelles futures destinations qu’il vise peut-être déjà.

On pense au Knicks, aux Pacers ou aux Grizzlies notamment car ces franchises sont en pleine recherche de coach et pourraient parfaitement tenter de proposer un deal à ce bon Scott. L’info est un petit choc, la suite sera à suivre avec attention pour bien comprendre les tenants et les aboutissants de cette situation tout en regardant où tout cela va mener Skiles. 

Source : nba.com

Source image : YouTube

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top