Magic

Interview speed avec Evan Fournier avant sa reprise : le Champagne est prêt pour demain !

Dans le cadre de la reprise de la saison et en lien avec la NBA, l’arrière du Magic a accepté de répondre à une série de questions dont deux petites pour TrashTalk : on fait le point avec ‘Champagne’, dans la joie et la bonne humeur !

C’est par téléphone que nous avons pu joindre Evan ce mardi, lors d’une conférence téléphonique organisée et durant laquelle plusieurs collègues français pouvaient poser leurs questions. La veille, Nicolas Batum avait pris part à la même formule mais nous n’avions pu en discuter avec lui, ce qui fût différent avec Fournier. Le produit formé à Charenton avait été au top cet été en acceptant une première interview à nos côtés, ce qui nous avait permis de voir comment il abordait son Euro, l’arrivée de Scott Skiles et faire un peu de trashtalking entre spécialistes. Voici donc ci-dessous les deux petites minutes passées en compagnie d’Evan, qui semble toujours autant apprécier le ton made in TT.

Conférencier : Prochaine question pour TrashTalk, c’est à vous.

TrashTalk : Salut Evan, merci de répondre à nos…

Evan Fournier : Ouaiiiiis y’a TrashTalk, oh la vache…!

TT : Haha, merci à toi qui répond à nos questions. Promis on va en poser des bonnes. On a vu sur votre début de saison que vous avez 5 matchs sur 8 à l’extérieur, toi c’est quelque chose que tu préfères ou tu t’en fous un peu de jouer on the road ?

 EF : Non, ça n’a pas vraiment d’importance. Ce qu’on regarde plutôt, c’est qui on joue. Et c’est vrai qu’on a un calendrier vachement compliqué quand même, puisqu’on commence par Washington, après on se prend Oklahoma, puis Chicago…

TT : Oui vous allez à Houston après…

EF : New Orleans, et après oui Houston… Donc voilà, c’est un calendrier qui n’est pas cadeau du tout, mais ce sera très important pour nous d’arracher au moins une victoire quoi… Parce que bon, ce sont des équipes très fortes, mais si on ne fait pas attention on peut vite se retrouver avec 0 victoires et 5 défaites quoi… Donc il va falloir qu’on soit très vigilants.

TT : C’est sûr. Autre question, quand on t’as vu cet été tu nous avais pas mal parlé de ce jeu à mi-distance sur lequel t’as beaucoup bossé, là sur la pré-saison on t’a vu davantage à distance et sur le drive : est-ce qu’on te verra beaucoup plus dans un registre derrière la ligne, ou on te retrouvera dans ce jeu mi-distance ?

EF : Disons qu’on est encore sur l’apprentissage de son (Scott Skiles) système donc on se teste un peu quoi. Si je peux montrer ce jeu à mi-distance tant mieux, mais pour l’instant je veux simplement appliquer les consignes. Après, peut-être qu’au fur et à mesure que la saison va se dérouler, je vais me lâcher un petit peu tu vois.

TT : Je vois. Merci à toi, Evan !

EF : Merci à toi.

L’arrière fan de bulles commencera donc sa saison avec un beau programme, comme cité ci-dessus, mais on l’attendra surtout dans le cinq de départ puisque son entraîneur a souligné à plusieurs reprises qu’il aimait Fournier à l’aile. On croise les doigts pour lui, on a déjà les coupes à dispo pour les remplir.

Source image : OrlandoSentinel.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top