Blazers

C.J McCollum sera meneur derrière Lillard : et pan, qui a besoin d’Aldridge maintenant ?

Le garçon avait annoncé la couleur il y a trois semaines en disant qu’il était déterminé à offrir une grosse saison pour confirmer ses derniers Playoffs. Aujourd’hui, C.J sait surtout comment ses minutes seront réparties à Portland, un détail important pour n’importe quel joueur.

On en connaît un paquet, des copains qui abordent leur campagne avec enthousiasme mais ne savent pas dans quel siège s’asseoir. Vais-je venir du banc ? Ou bien serai-je titulaire ? Si c’est le cas, pour combien de temps et que dois-je faire ? Tant de questions qui occupent les esprits des athlètes et qui doivent être gérées par les entraîneurs, afin que les anxiétés de certains soient étouffées pour ne pas prendre le pas sur le reste du groupe. Du côté de Portland, comme partout ailleurs, on doit donc établir un plan de bataille et quand on voit la mutinerie imposée cet été, tout est à refaire. Au revoir, Aldridge, Batum, Lopez, Matthews, seul Lillard est encore membre du cinq majeur et ce dernier devra bien être entouré si la franchise de l’Oregon souhaite gratter la trentaine de victoiresAinsi, de nombreux espoirs sont placés sur les épaules du jeune C.J, auteur de très bons Playoffs il y a 6 mois et qui sera malheureusement un des ‘anciens’ du coin malgré son jeune âge. Quel rôle lui attribuer, quelles munitions lui apporter ? La réponse vient de son coach, Terry Stotts, qui a été rassuré dans sa vision lors de la victoire des siens en présaison face à Golden State (118-101).

Disons que, d’une façon générale, le plan serait de faire jouer McCollum meneur lorsque Damian (Lillard) est sur le banc. […] Je trouve qu’il a fait du très bon boulot contre les Warriors. Il a été agressif au scoring, sachant que le cinq dans lequel il se trouvait lui demandait justement de marquer, et il n’a perdu qu’un ballon sur toute la rencontre. Comme je l’ai dit avant le match, c’est le plan sur lequel on pense se baser et c’était très encourageant à voir. »

Avec 19 points et 5 passes, C.J a en effet montré beaucoup de confiance et de sérénité balle en main, des signes extrêmement positifs après des Playoffs durant lesquels il avait probablement été le seul aspect satisfaisant du côté des Blazers : 17 points à 48% du parking, il y a de quoi avoir le sourire ! McCollum est un combo-guard qui aime avant tout scorer, grâce à son magnifique tir et sa capacité à tromper ses défenseurs, il serait donc envisageable de le retrouver en tant qu’arrière la plupart du temps, mais en y ajoutant ces quelques minutes à la mène, où il a prouvé qu’il était suffisamment solide sur un court temps de jeu. Ajoutez à cela le fait que Lillard devrait assurer entre 35 et 40 minutes des services au poste 1, et vous obtenez une dizaine de minutes durant lesquelles McCollum pourra faire preuve de sa créativité ainsi que de sa capacité à mener un quintet. Dans 6 mois, on aura du mal à imaginer Portland retourner en Playoffs, cela relève presque de l’impossible à l’heure actuelle. Mais s’il y a bien un joueur sur lequel les fans de Rip City devraient zoomer, c’est la pépite née dans l’Ohio.

Candidat potentiel au titre de Meilleure Progression s’il parvient à reproduire les mêmes statistiques que sur le mois d’avril dernier, CJMC aura un peu de mène et d’arrière dans son assiette cette saison : il faut de tout pour bien grandir…

Source : Oregonian

Source image : Oregonlive

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top