EuroBasket

Blessé, Andrea Bargnani sera prêt pour la Lituanie et la bataille des « softy » contre Valanciunas

Si l’Italie s’est imposée tranquillement contre Israël en huitième de finale de l’Euro, Andrea Bargnani n’a quant à lui pas vraiment pu participer à la balade de santé puisqu’il est sorti sur blessure. Cependant, il sera bien là pour affronter la Lituanie mercredi.

Comme souvent ces dernières années, le mollet d’Andrea Bargnani a fait des siennes. Touché lors du deuxième quart-temps de la rencontre contre les Israéliens hier, l’intérieur des Nets n’a pu passer que 12 minutes sur le parquet, où il a tout de même compilé 7 points et 3 rebonds. Ensuite, il est allé rejoindre le vestiaire pour se faire soigner, avant de rester sur le banc pendant toute la seconde période. Alors forcément, l’inquiétude était de mise avant les examens de ce lundi, mais ces derniers se sont finalement montrés rassurants puisqu’ils n’ont rien révélé de vraiment sérieux. Du coup, notre ami Andrea sera bien en tenue pour disputer le quart de finale contre la Lituanie.

C’est évidemment une bonne nouvelle pour « les mangeurs de pizzas » étant donné que Bargnani reste un élément majeur de leur équipe malgré les moqueries dont il est souvent victime. Depuis le début de l’Euro, le pivot nous a sorti des performances solides en tournant à 12,7 points de moyenne avec un joli pourcentage de 54 % au tir, sans oublier son 6/11 du parking. Alors évidemment, niveau rebonds (3,7 prises par rencontre) et défense, on repassera (même s’il nous a sorti quelques grosses bâches), mais on ne s’improvise pas joueur dominant dans la raquette du jour au lendemain. Bref, Bargnani fait ce qu’il sait faire de mieux, à savoir scorer, et il est donc plutôt efficace pour l’instant.

Contre la Lituanie, il se retrouvera face à l’intérieur des Raptors Jonas Valanciunas dans la peinture, lui qui a connu des hauts et des bas dans cet Euro. On l’a vu dominé contre l’Ukraine (19 points et 11 rebonds) et la Belgique (25 points et 12 rebonds), mais il est aussi passé au travers lors du huitième de finale contre la Géorgie (5 points et zéro pointé au rebond), où il s’est fait bouffer par un boucher bien connu de nos services puisqu’on parle du nouveau pivot de Dallas Zaza Pachulia, auteur de 23 points et 7 rebonds. A l’image de Bargnani, Jonas ne semble donc pas être très à l’aise non plus dès que ça rentre dedans, ce qui nous donnera un joli duel entre deux joueurs softs qui ne connaissent pas vraiment le mot défense. Ça promet non ?

Rendez-vous donc mercredi soir à 21h pour cette bataille qui s’annonce épique !

Source : reppublica.it / @italbasket

Source image : fotodiena.it

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top